Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 octobre 2010 5 22 /10 /octobre /2010 20:16

22

 Oct

2010

Le combat des trente de Serge Filippini

 

 

 

- Philosophe de formation, Serge Filippini est né en 1950 dans une famille d'origine italienne et espagnole.
- Le combat des trente a été publié en septembre 2010 par les éditions Archipel (281 pages).
- Illustration : L'Ogive de Victor Hugo (Maison de Victor Hugo, Paris).

 

 

 

Combat des trente - Serge Filippini

Quatrième de couverture

 

Paris, dans un siècle environ, n'existe plus en tant que ville. Les responsables : les guerres, le réchauffement climatique et la montée des eaux, qui recouvrent une partie de la Normandie et s'approchent de l'ancienne capitale. Laissée à l'abandon, livrée à la ruine, c'est désormais une jungle peuplée de vestiges archéologiques : l'arc de Triomphe, le Louvre, le Panthéon, des tronçons de métro aérien, la tour Eiffel décapitée par un missile…Seuls deux gratte-ciel ont survécu dans l'ex-quartier chinois du XIIIe arrondissement, dressées face-à-face comme sur un échiquier. Chacune des tours est commandée par un chef de guerre : Rob et Angst, sont plus ou moins frères ou cousins. Tous deux veulent faire renaître Paris. « Assassins » et « commandés » s'affronteront trente contre trente sur la dalle…Mais avant le combat, moult péripéties, mettant aux prises des enfants purs et des enfants tueurs, un manteau miraculeux brodé de deux couleuvres entrelacées, une vierge rêvant d'être l'Épouse mystique qui enfantera la renaissance de l'Europe…Une atmosphère médiévale et futuriste baigne le Combat des  Trente, roman  gothique  inspiré d'un  épisode réel  de  la guerre de Cent  ans.

                  

 

Mon avis

 

Dès le premier chapitre, j'ai déchanté par le manque de rythme, des personnages auxquels je n'ai pas été touchée, et impossible de rentrer dans l'histoire qui m'a été incompréhensible pour ma part.
Même si l'idée de base est plutôt originale, l'univers manque de développement.
Cette lecture fût une réelle déception au point que je ne l'ai pas terminé, trop ennuyant pour ma part, pourtant le résumé m'avait attiré mais je n'ai pas retrouvé le même aspect.

 

 

Vote étoiles 0 sur 5

 

 

Remerciements

 

Je tiens tout de même à remercier Blog-O-Book et les éditions L'Archipel, de m'avoir sélectionné pour ce livre.

Partager cet article

Repost 0
Published by Céline - dans Science-fiction
commenter cet article

commentaires

Perrine 16/11/2010 12:50


Bonjour !
je pense que les réactions mitigées de ces lecteurs viennent de ce que, bizarrement, le Combat des 30 est présenté (par les libraires, les sites d’Amazon & de la Fnac, donc j’imagine l’éditeur
lui-même) comme un roman « jeunesse », ce qu’il n’est PAS DU TOUT !!! Du point de vue de l’ambition narrative, des thèmes embrassés et du souffle lyrique, Le Combat des 30 se rapproche de l’Umberto
ECO du « Roman de la Rose », des meilleurs BARJAVEL voire de 1984 d’ORWELL. Du côté du style on pense à Pascal QUIGNARD et à Julien GRACQ… Bref, c’est de la grande littérature, avec un mélange
détonant de violence, de mysticisme et d’humour.
Quelques avis enthousiastes :
LYSTIG (sur l'Oiseau-Lyre) : « Que dire du livre ? J’ai dévoré le livre !!!! Moins de 24 h ! Emballée par l’écriture, impatiente de connaître la suite !!! Ce n’est pas un best-seller, plutôt un
page turner (grrr, je n’aime les néologismes anglophones) j’ai eu envie de connaître la suite… ».
NICOLAS GARY (site Actualitte) : « Cette visite touristique, à l’abri derrière les pages, d’un Paris vidé de toute âme, et peuplé de gueux ou d’assassins (deux titres, loin d’être incompatibles),
est un classique du genre. Les amateurs s’y retrouveront sans peine et même les réticents à la science-fiction y trouveront une fable sur le partage et l’humain qui mérite le détour.. »
SYLVAIN GABARRE (site Parutions) : « On n’avait pas vu la ville dans un tel état depuis ‘Ravage’ de Barjavel, mais décrite par un lointain descendant de Froissart, sur un ton de chronique
hallucinée. Aussi se pourrait-il que cette chronique du prochain Moyen Âge, d’une grande sûreté de plume, soit une fable philosophique. Il n’est pas fréquent, en effet, qu’un roman d’anticipation
nous annonce un lointain passé : c’est le tour de force de ce récit qui mord l’imagination sans lâcher prise. »

Il serait vraiment dommage qu’à cause d’une « erreur de casting » commerciale, les amateurs de grands romans passent à côté de ce formidable bouquin…


Jérémy 01/11/2010 11:49


Bonjour, c'est la première fois que je viens sur ton blog et j'aime bien, je trouve que tu fais un bon travail et les avis sont toujours de bonne qualité! Je te laisse l'adresse de mon blog sur le
même principe, celui de partager les avis de ses lectures. www.leslecturesdejeremy.blogspot.com Bonne continuation.


Pauline 24/10/2010 09:46


J'avais hésité à me lancer dans cette lecture, je pense que j'ai bien fais... ça m'a l'air intéressant mais tiré par les cheveux...


Accueil

Un-cadavre-dans-la-bibliotheque---Agatha-Christie.jpg

Bonjour et bienvenue

 

 

J'ai crée ce blog pour partager mes lectures, mes avis et aussi avoir les vôtres, alors n'hésitez pas à laisser parler votre plume.

 

 

Je vous souhaite à tous un agréable moment sur mon blog, et de bonnes lectures.

Lecture du moment

 

 

Conseil :      - Pour faciliter votre navigation, je vous conseille de passer par le menu : Mes lectures.

                     - Pour vous tenir informer des modifications importantes, inscrivez-vous à la Newsletter.

 

Contact :     - Pour me joindre, vous pouvez le faire par ce formulaire.

 

 

 21 840 visites

          60 167 pages vues

 

 

Post-it_pile-a-lire.png

  Mise à jour le 28/04/2013


Post-it_mes-emprunts.png

 

 

 


 

 

Post-It_News.png

- Suivre Univers des Livres sur Facebook