Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 avril 2012 2 17 /04 /avril /2012 13:41

17

Avril

2012

Le-fils-de-Michel-Rostain.png

 

 

 

- Michel Rostain, né en le 18 septembre 1942 à Mende (Lozère), est metteur en scène de théâtre lyrique et musical et un écrivain français [...]

- Le Fils a été publié chez Oh ! Éditions en janvier 2011.

 

 

 

Le fils - Michel Rostain

Quatrième de couverture

 

"Le onzième jour après ma mort, papa est allé porter ma couette à la teinturerie. Monter la rue du Couédic, les bras chargés de ma literie, le nez dedans. Il se dit qu'il renifle mon odeur. En fait, ça pue, je ne les avais jamais fait laver ces draps ni cette couette. Ça ne le choque plus. Au contraire : subsiste encore quelque chose de moi dans les replis blancs qu'il porte à la teinturerie comme on porterait le Saint-Sacrement. Papa pleure le nez dans le coton. Il profite. Il sniffe encore un coup la couette, et il pousse enfin la porte du magasin. Papa ne peut plus traîner. Condoléances, etc. Le teinturier - recondoléances, etc. - débarrasse papa de la couette. Papa aurait voulu que ça dure, un file d'attente, une livraison, une tempête, juste que ça dure le temps de respirer encore un peu plus des bribes de mon odeur. Papa se dépouille, il perd, il perd." Michel Rostain nous happe dans le récit d'un deuil impensable. Avec une infinie pudeur et une grande finesse, il nous entraîne dans les méandres d'un amour absolu, celui d'un père pour son fils. 


                     Editeur Oh ! Éditions

                     de 2011, 173 pages

 

 

Mon avis

 

Dans ce roman à la fois mi-réalité et mi-fiction, Michel Rostain nous livre un récit poignant à l'écriture saisissante dans lequel il fait parler son fils Lion décédé à l'âge de vingt ans d'une méningite foudroyante.
Ce qui fait le charme de ce livre, c'est que l'auteur donne la parole à Lion pour décrire les tourments d'un père en deuil, ainsi cela nous permet de mieux analyser cette douleur terrible.
Même si ce témoignage est émouvant dû aux larmes et à la colère que peut causer la perte d'un enfant, il n'est pas déprimant pour autant car notre narrateur nous décrit tout ceci avec un brin d'humour et d'impudence et aussi il nous fait part de quelques questions imaginées nous donnant parfois le sourire.
En conclusion, j'ai été touchée par cette lecture, étant aussi un hymne à la vie dont la fin est pleine d'espoir.
Un prix bien mérité pour ce premier roman de l'auteur !

 

 

Extraits

 

Papa ne me reverra plus que dans une heure, quasi mort, respirant encore, respirant encore, respirant le temps pour lui de comprendre qu'en fait c'est une machine qui me fait respirer, allure de vie, tuyau qui sort de ma bouche, entrée et sortie de l'air, ce n'est plus mon air, ce n'est plus ma vie, c'est l'air d'un appareil.

 

Que la mort de Lion soit encore un moment de vie, pas un moment de rien.

 

Je n'ai rien à dire : un mort ça ferme sa gueule. D'ailleurs, un mort, ça n'a pas de gueule.

 

 

Citations

 

"Nous sommes tous des analphabètes du sentiment."

 

"Un père qui hérite de son fils, ce sont des enchaînements des mots inconcevables. Désordres du temps."

 

"La mort, c'est une machine à regrets."

 

"Ne pas se cramponner au passé,vivre purement le présent,le bonheur serait là."

 

 

coeur

 

Defi-PR1

Partager cet article

Repost 0

commentaires

zazy 21/04/2012 18:06

Vu les circonstances actuelles, je ne lirai jamais ce livre

Céline 23/04/2012 11:39



Je peux comprendre. Merci de ta visite, bonne journée et à bientôt



Anne et ses passions 17/04/2012 22:30

Je ne sais pas encore si je lirai un jour ce livre. J'ai lu beaucoup d'articles le concernant et je pense que les avis sont assez unanimes sur le fait qu'il faut lire ce livre. Mais est-ce que j'ai
peur que ce soit trop émouvant ou peur de me retrouver devant un sujet lu bien des fois avec l'humour pour ne pas tomber dans le pathos ?!!

Céline 19/04/2012 10:38



La seule chose que je peux te dire c'est qu'ici, tu ne tomberas pas dans le pathos et même si j'ai découvert d'autres livres dans le même genre, je dois reconnaître que celui-ci est unique (par
rapport à ce que j'ai déjà lu) dû au fait que le narrateur soit le fils décédé.



Philippe D 17/04/2012 21:36

Les premiers prix ne sont pas toujours les meilleurs. Ici on dirait que le prix est mérité.
Bonne fin de soirée.

Céline 19/04/2012 10:32



Je suis tout à fait d'accord avec toi Philippe mais là celui-ci le mérite véritablement


Bonne journée !



MyaRosa 17/04/2012 18:40

Il a l'air très émouvant ce roman.

Céline 17/04/2012 19:35



Oh oui il l'est !



Anne 17/04/2012 15:23

Un point de vue assez original et percutant, un coup de coeur pour moi aussi !

Céline 17/04/2012 15:27



Une très belle découverte que j'ai fais grâce à ton défi, merci



Accueil

Un-cadavre-dans-la-bibliotheque---Agatha-Christie.jpg

Bonjour et bienvenue

 

 

J'ai crée ce blog pour partager mes lectures, mes avis et aussi avoir les vôtres, alors n'hésitez pas à laisser parler votre plume.

 

 

Je vous souhaite à tous un agréable moment sur mon blog, et de bonnes lectures.

Lecture du moment

 

 

Conseil :      - Pour faciliter votre navigation, je vous conseille de passer par le menu : Mes lectures.

                     - Pour vous tenir informer des modifications importantes, inscrivez-vous à la Newsletter.

 

Contact :     - Pour me joindre, vous pouvez le faire par ce formulaire.

 

 

 21 840 visites

          60 167 pages vues

 

 

Post-it_pile-a-lire.png

  Mise à jour le 28/04/2013


Post-it_mes-emprunts.png

 

 

 


 

 

Post-It_News.png

- Suivre Univers des Livres sur Facebook