Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 janvier 2011 2 18 /01 /janvier /2011 18:44

18

Janv

2011

Knock-ou-le-triomphe-de-la-medecine-de-Jules-Romains.png

 

 

 

- Jules Romains est né à Saint-Julien-en-Chapteuil (Haute-Loire), le 26 août 1885. Fils d’instituteurs, il fût élevé dans le respect de l’idéal laïque et rationaliste de la IIIe République [...] Il est mort le 14 août 1972.

- Knock ou le triomphe de la médecine a été publié pour la première fois aux éditions Gallimard en 1924.

 

 

 

Knock - Jules Romains

 

 

 

Quatrième de couverture

 

LE TAMBOUR - Quand j'ai dîné, il y a des fois que je sens une espèce de démangeaison ici. Ça me chatouille, ou plutôt ça me gratouille. KNOCK - Attention. Ne confondons pas. Est-ce que ça vous chatouille, ou est-ce que ça vous. gratouille LE TAMBOUR - Ça me gratouille. Mais ça me chatouille bien un peu aussi... KNOCK - Est-ce que ça ne vous gratouille pas davantage quand vous avec mangé de la tête de veau à la vinaigrette ? LE TAMBOUR - Je n'en mange jamais. Mais il me semble que si j'en mangeais, effectivement, çà me gratouillerait plus.

 

 

 

 

                            Editions Folio

                       de 1996, 152 pages

 

 

Mon résumé

 

Cette comédie satirique est à la fois l’histoire d’un trompeur trompé, mais surtout la rapide accession d’un canton à "l’existence médicale" grâce au génie d’un médecin, homme d’affaires avisé et entreprenant. Elle est divisée en trois actes :

Acte 1 (1 scène unique) : Le docteur Parpalaid qui n’a pas cru à la médecine ni fait fortune, décide de vendre son cabinet de Saint-Maurice afin de s’installer avec sa femme dans une plus grande ville. Il pense tromper son jeune confrère le médecin Knock en lui cédant son cabinet trop peu consulté. Durant le trajet où Parpalaid conduit Knock vers Saint-Maurice à bord de sa vielle voiture déglinguée, symbole de la médiocre clientèle du cabinet., Knock l'interroge en demandant tour à tour si le village contient des sectes, des drogués, des pratiques sexuelles suspectes (adultères, sodomies) ou bien quelques épidémies çà et là. Le résultat de cette conversation ne plaît guère à Knock, pour qui la clientèle dont il hérite est trop bien portante. Grâce à sa « méthode médicale entièrement neuve », Knock se vante qu’il va rendre ce cabinet florissant et bien gagner sa vie.

Acte 2 (6 scènes) : Dès le premier jour, Knock appelle le tambour du village pour faire annoncer son arrivée et l'instauration de consultations gratuites le jour du marché. Il spécule alors sur la peur de la maladie et révèle le besoin de se soigner à la population du canton. Parallèlement, il demande à l’instituteur de bien informer les gens sur ce que sont les microbes, germes et virus, et s'entretient avec le pharmacien qui confirme que Parpalaid lui envoyait bien peu de clients.

Acte 3 (9 scènes) : Le succès des consultations gratuites est phénoménal, et Knock qui a su fédérer les intérêts du pharmacien, de l’instituteur, de l’hôtelière, a assuré la fortune de ses alliés. Mais sa vraie passion, c’est la volonté de puissance. Il est rapidement débordé, et instaure les premiers traitements de longue durée tout en menant des investigations sur ses clients afin de prescrire des traitements coûteux à ses patients fortunés.

Trois mois après son arrivée, Knock reçoit la visite de Parpalaid (venu récupérer la première échéance de la vente du cabinet) et peut lui montrer un paysage "tout imprégné de médecine" sur lequel il règne sans partage. Ce dernier est abasourdi par les chiffres impressionnants présentés par Knock, et la pièce se termine sur une discussion entre les deux confrères, où l'on voit Parpalaid regretter son ancien poste. Knock réussit à faire douter son prédécesseur de sa propre santé, et le résout à se mettre au lit : ultime victoire de son pouvoir sur autrui.

Ainsi la minable escroquerie de ce petit docteur de campagne met-elle en valeur les talents de Knock qui, rapidement, a su assurer "le triomphe de la médecine".

         

 

Mon avis

 

La médecine est dans cette pièce de théâtre, considérée comme un commerce. Effectivement, le docteur Knock utilisera le tambour pour faire sa publicité et créé le besoin de se soigner chez ses patients avant de définir leur mal.

A travers l'escroc qu'est le docteur Knock, Jules Romains définit la médecine de cette époque comme une nouvelle religion.

En conclusion, c'est un vrai coup de coeur car c'est une pièce amusante et facile à lire, dans laquelle on s'attache aux personnages, plus particulièrement à Knock, cet être rusé et hypocrite.

 

 

Citations

 

"Les gens bien portants sont des malades qui s'ignorent."

 

"La santé est un état précaire qui ne laisse présager rien de bon".

 

 

coeur

Repost 0
Published by Céline - dans Théâtre
commenter cet article
10 janvier 2011 1 10 /01 /janvier /2011 23:30

10

Janv

2011

Le Manoir des sortilèges de Serge Brussolo

 

 

 

- Serge Brussolo est un écrivain français de science-fiction, de fantastique, de thriller et de roman historique né le 31 mai 1951 à Paris.

- Le Manoir des sortilèges a été publié pour la première fois aux éditions Le Masque en 1999.

 

 

 

Le-manoir-des-sortileges.jpg

Quatrième de couverture

 

Gilles, un jeune écuyer, voit mourir son maître au cours d'un tournoi. Devenu la propriété du vainqueur, le voilà dès lors contraint de servir un étrange chevalier à l'armure couverte de rouille, et dont personne n'a jamais vu le visage. Ce baron maudit serait-il lié aux enlèvements d'enfants qui terrorisent la contrée ?
Peu après, ce maître mystérieux accepte une mission : retrouver, au coeur d'un manoir perdu dans les forêts du Ponant, un grimoire de sorcellerie dont la possession confère des pouvoirs maléfiques. Commence alors pour l'écuyer un dangereux voyage, qui va lier son sort à celui d'un monstre et l'entraîner aux confins de la peur.
Dans la veine du Château des poisons et de L'Armure de vengeance, Serge Brussolo nous plonge au coeur des superstitions et des ténèbres, dans un suspense qui ne laisse nul répit.

 

 

                 Editions Le Livre de Poche

                     de 2007, 317 pages

 

 

Mon avis

 

Dans ce livre, l'histoire se passe presque à huis-clos, dans une atmosphère plus ou moins angoissante. En effet, l'action se déroule dans un manoir où nos trois héros, bien différents l'un de l'autre : un jeune écuyer, une sorcière et un chevalier, ont pour but commun, la recherche d'un grimoire magique.
A travers cette histoire, on se rend compte qu'au Moyen-Age, la crainte de la sorcellerie était dure à vivre.
Ce roman sombre au côté un peu fantastique, se lit très bien avec quelques rebondissements au fil des pages, et une fin surprenante à laquelle je m'y attendais pas. De plus, l'écriture de Serge Brussolo est fluide, simple et vivante, qui fait que l'on ne s'ennuie à aucun moment.
A tous ceux qui aiment la période moyenâgeuse ainsi que la sorcellerie, je leur recommande donc cette lecture que j'ai moi-même apprécié.

 

 

Vote étoiles 5 sur 5

 

 

Remerciement

 

Je tiens à remercier Pauline pour le prêt de ce livre, avec lequel j'ai passé un agréable moment. 

Repost 0
22 décembre 2010 3 22 /12 /décembre /2010 17:01

22

 Déc

2010

L'Anneau d'Atlantide de Juliette Benzoni

 

 

 

- Juliette Benzoni, née le 30 octobre 1920 [...], est un écrivain de romans historiques à succès.
- L'Anneau d'Atlantide a été publié en 2009 aux éditions Plon.

 

 

L'anneau d'Atlantide - Juliette Benzoni

Quatrième de couverture

 

Quel est cet anneau qu'un vieil homme frappé à mort et déshabillé confie à Aldo Morosini dans une rue de Venise, la nuit? Quelques mots dans un dernier souffle évoquant l'Egypte. Or il pourrait s'agir d'un bijou venu de la légendaire Atlantide... Tandis que l'enquête de police ne mène à rien, quelqu'un vient réclamer le mort, un diplomate égyptien. Mais les questions qu'il pose déplaisent à Morosini qui l'éconduit. Et tout pourrait s'arrêter là, si, à quelque temps de là, celui-ci ne recevait une invitation à se rendre au Caire pour traiter une affaire délicate avec une ex-épouse du roi Fouad. Il accepte d'autant plus volontiers qu'il s'ennuie et espère retrouver là-bas son compère Vidal-Pellicorne qui " fouille " aux alentours du Nil. Tout va alors s'emmêler et même virer au cauchemar quand le sang coule à propos d'une légende : celle de la Reine Inconnue qui aurait régné sur l'Egypte, alors colonie d'Atlantide, au moment du cataclysme où s'engloutit l'île mythique. Sa tombe recèlerait des trésors inouïs défendus par une terrible malédiction que, seul, l'Anneau peut vaincre... Dès lors, tous les coups sont permis !

                            Editions Plon 

                      de 2009, 437 pages

 

 

Mon avis

 

L'action commence dès les premières pages où Aldo Morosini sera mené malgré lui, à aller en Égypte pour une enquête sur l'Anneau de l'Atlantide.
Cette enquête est bien rythmée, remplie de rebondissements et laisse aucuns répits au lecteur.
En ce qui concerne les protagonistes, je les ai trouvé tous attachants avec un caractère bien différents pour chacun, comme Aldo Morosini que j'ai trouvé vraiment charismatique ce qui colle très bien avec le fait qu'il soit un prince, et est aussi quelqu'un de méfiant envers ceux qu'il ne connaît pas. Tandis que son ami Aldabert, est plutôt son contraire, il aurait tendance à donner trop vite sa confiance envers autrui, ce qui l'entraîne dans des déceptions.
Pour parler de l'écriture de Juliette Benzoni, elle est entraînante et harmonieuse.
C'est donc, une lecture que j'ai apprécié dans laquelle, je ne me suis pas ennuyée mais, dans laquelle je suis un peu restée sur ma faim, du fait qu'on ne parle pas beaucoup de l'Atlantide.

 

 

Vote étoiles 5 sur 5

Repost 0
Published by Céline - dans Romans historiques
commenter cet article
17 décembre 2010 5 17 /12 /décembre /2010 16:48

17

 Déc

2010

Le livre dont vous êtes la victime d'Arthur Ténor

 

 

 

- Arthur Ténor, [...] né en Bourbonnais en 1959, est un auteur de livres pour la jeunesse depuis 1997. Ancien instituteur, il présente ses romans à un éditeur qui lui conseille de s'intéresser au jeune public, conseil qu'il suit avec succès.
- Le livre dont vous êtes la victime a été publié en 2004 chez les éditions Pocket Jeunesse.

 

 

 

Le livre dont vous êtes la victime - Arthur Ténor

 

 

 

Quatrième de couverture

 

Alex, un adolescent sans histoires, entre un jour dans une librairie... sinistre. Un livre à la couverture argent l'attire comme un aimant. Première erreur : Alex l'achète. Seconde : il l'ouvre. Le titre de cet ouvrage : Le livre dont vous êtes la victime. Fasciné, Alex se voit donner des ordres, qu'il commet la fatale imprudence de suivre...

 

 

 

 

 

 

                 Editions Pocket Jeunesse

                     de 2004, 190 pages

 

 

Mon avis

 

Ce livre nous entraîne dans les aventures d'un jeune garçon du genre aventurier, celui-ci sera amené à accomplir des missions dans des lieux déserts et lugubres.
Dans cette histoire, il y est question d'amour mais aussi d'obéissance envers une dépendance : doit-on oui ou non obéir à celui qui nous guide ? Et si non, y-a-t-il des conséquences ?
J'ai passé un très bon moment durant cette lecture qui est haletante.
En conclusion, je dirais qu'en lisant ce livre, vous êtes vous-mêmes victime de ne plus pouvoir le quitter tant qu'il n'est pas terminé.

 

 

Extrait

 

"En réalité, ce livre vous apporte beaucoup plus qu'un simple récit. Il fait de vous un héros ou...une victime. Il vous plonge dans une aventure littéralement...dévorante ! Si vous le commencez, vous ne pourrez plus vous arrêter. Vous serez...comment dire?...emporté par les flots d'un Styx de rebondissements."

 

 

Vote étoiles 5 sur 5

Repost 0
16 décembre 2010 4 16 /12 /décembre /2010 20:13

16

 Déc

2010

Dix petits nègres d'Agatha Christie

 

 

 

- Agatha Christie de son vrai nom Agatha Mary Clarissa Miller est née le 15 septembre 1890 à Torquay, situé dans le comté de Devon en Angleterre et meurt le 12 janvier 1976 à Wallingford (petite ville de l'Oxfordshire) en Angleterre.
- Dix petit nègres (Ten little niggers)  a été publié par les éditions Le Livre de Poche en 1991 (première édition : Collins, Royaume-Uni - 1939)

 

 

Dix petits nègres - Agatha Christie

Quatrième de couverture

 

En a-t-on parlé de l'île du Nègre !
Elle avait, selon certains bruits, été achetée par une star hollywoodienne. Quelques journaux avaient insinué que l'Amirauté britannique s'y livrait à des expériences ultra-secrètes. On avait aussi parlé d'un richissime Yankee... Bref, quand ils reçurent — sans savoir de qui — cette invitation à passer des vacances à l'île du Nègre, tous les dix — du juge au play-boy en passant par la secrétaire — accoururent. Mais, à l'île du Nègre, l'hôte mystérieux était absent et, dès le premier soir, un disque était placé sur le gramophone, les accusant chacun d'un crime. La panique s'empare des invités...
Écrit en 1940, ce chef-d'œuvre est sans doute le plus lu de tous les romans policiers : l'édition française a déjà très largement dépassé les deux millions d'exemplaires.

 

 

                 Editions Le Livre de Poche

                     de 1991, 222 pages

 

 

Mon avis

 

Dans ce roman, pas d'Hercule Poirot, ni de Miss Marple, seulement dix personnages sur l'île du Nègre, isolés de tout.
Dès les premières pages, on ne perd pas un détail de ce qui est dit sur ces dix personnes, mais dès qu'on croit trouver le suspect, celui-ci meurt et c'est comme ça à tour de rôle.
Agatha Christie, nous livre ici une intrigue très bien ficelée avec du suspense du début à la fin, dans un huis-clos plutôt angoissant.
Pour conclure, je dirai que c'est un véritable coup de cœur pour ma part.

 

 

coeur

Repost 0
13 décembre 2010 1 13 /12 /décembre /2010 01:38

13

 Déc

2010

Viral de Kathy Reichs

 

 

 

- Kathy Reichs est une anthropologue judiciaire, professeur d'université et auteur de romans policiers américaine née en 1950 à Chicago.
- Viral (Virals) est parût pour la première fois en novembre 2010 aux éditions Razorbill aux Etats-Unis.La version française est parût, quant a elle, quelques jours après la version originale chez Oh! éditions.

 

 

 

Viral - Kathy Reichs

Quatrième de couverture

 

A 14 ans, Victoria Brennan, nièce de la célèbre anthropologue judiciaire Temperance Brennan, vit avec son scientifique de père sur une île isolée au large de Charleston, sur la côte de Caroline du Sud. Quand elle n'est pas à Charleston pour suivre les cours du collège huppé qu'elle déteste, Victoria, dite Tory, est livrée à elle-même et à ses passions : la science, la mer, sa bande de trois copains, et surtout... les chiens-loups. Car près du centre de recherches où travaille son père, une petite meute de chiens-loups vit en liberté depuis toujours. Tory est la seule à pouvoir les approcher. Elle est donc la seule à se rendre compte que le plus jeune de la meute, Cooper, a disparu. C'est en le cherchant qu'elle trouve une plaque d'identification militaire datant de la guerre du Vietnam, près d'un tas d'os. Tory n'est pas la nièce de Temperance Brennan pour rien : elle sait que ces restes sont humains. Et pourtant, à son retour avec la police, il n'y a plus rien... Un thriller haletant qui enthousiasmera tous les fans de BONES. A lire de 13 à 99 ans et au-delà...

                    Editions Oh! éditions 

                     de 2010, 410 pages

 

 

Mon avis

 

Dès les premières pages, on est embarqué sur une île isolée au large de Charlestom en compagnie de quatre adolescents attachants, âgés d'une quinzaine d'années. Victoria Brennam dit "Tory" meneuse de sa bande, qui se compose de Shleton, Ben et Hiram, est la narratrice de ce livre.
Tory est courageuse et étant la seule fille de sa petite bande, elle les dirige très bien et ne recule devant rien bref une battante.
Une histoire très bien rythmée où nos jeunes ados mèneront deux enquêtes, mais celles-ci finiront par se rejoindre et ne formeront plus qu'une seule et même enquête.
Au cours de leurs recherches, ils se montreront courageux et l'ont perçoit que la confiance règne au sein du groupe.
Un livre écrit dans un langage familier qui est très bien approprié pour des jeunes adolescents, avec aussi une écriture bien fluide.
L'intrigue est présente tout au fil des pages, où l'on ne s'ennuie à aucun moment.
Avant de lire ce livre, je ne connaissais pas Kathy Reichs et se fût pour moi une très belle découverte.
Une lecture que je recommande vivement et que j'ai bien eu du mal à lâcher quand il le fallait.
Je ne suis pas prête d'oublier ce livre tellement il est prenant, cela faisait très longtemps que je n'avais pas été aussi prise dans un thriller.
Bref un véritable coup de cœur.

 

 

coeur

 

Remerciements

 

Un grand merci à Oh ! Éditions et Partage-Lecture pour ce superbe moment que j'ai passé en compagnie de ce livre.

Repost 0
10 décembre 2010 5 10 /12 /décembre /2010 23:46

10

Déc.

2010

La-complainte-des-Landes-Perdues---Cycle-1-de-Dufaux-et-Ros.png

 

 

 

- Jean Dufaux est né le 7 juin 1949 à Ninove en Belgique. Il est l'auteur d'une œuvre importante comptant plus de 150 titres.
- Les dessins sont de Grzegorz Rosinski, né le  3 août 1941 à Stalowa Wola en Pologne.
- La complainte des Landes est composée en 3 cycles. Le premier cycle est composé de quatre tomes parut aux éditions Dargaud : Sioban (1993), Blackmore (1994), Dame Gerfaut (1997), Kyle of Klanach (1998).

 

 

La complainte des Landes Perdues, T1 Sioban - Dufaux

 

Mon résumé

 

T1, Sioban : Sioban est une jeune princesse, fille du "Loup blanc", roi des Sudenne. Son père a été tué par le mage Bedlam lors de la bataille de Nyr Lynch.
Lady O'Mara, sa mère, se remarie avec Lord Blackmore, oncle de la jeune princesse et stéréotype  du suppôt de Satan. Le mariage en lui-même est une manipulation même de Blackmore.

Pendant la préparation de cette union, un étrange guerrier du pardon débarque sur les côtes de l'ERUIN DULEA à la recherche d'une jeune élue, qui pourrait faire retentir la complainte des Landes.

 

T2, Blackmore : Blackmore va tenter de supprimer la jeune princesse par la magie noire. A la première tentative le guerrier du pardon viendra à son aide, et à la seconde, la complainte des Landes retentira et la mettra à la tête d'une armée de revenants.

 

T3, Dame Gerfaut : Les années ont passé ... Sioban a mûri et dirige à elle seule le château, sa mère honteuse de son union avec Blackmore, ayant préfèré se retirer dans un couvent avec l'enfant issu de cette aberration.
La jeune princesse et son protecteur le guerrier du pardon, demanderont hospitalité à Kyle of Klanach pour une nuit, c'est alors qu'elle découvrira l'amour.
Mais pendant ce temps, Dame Gerfaut prépare un plan afin d'unir son fils dépravé à Sioban, quitte à recourir elle aussi, à la sorcellerie.

 

T4, Kyle of Klanach :En se mariant au prince Gerfaut, Sioban est passée dans le côté obscur, même Seamus ayant tout tenté, rien n'y fera. Elle devra donc mourir et c'est sa mère qui s'en charge. Mais grâce à l'amour de son défunt père, celle-ci renaîtra et comprendra enfin qu'elle a été empoisonné. C'est alors, la fin pour Dame Gerfaut, suivi de son fils tué par des oukis, de petits animaux que Sioban affectionnent particulièrement. La jeune princesse, peut désormais rejoindre Kyle of Klanach qui lui en veut d'avoir été abandonne. Mais bien entendu, elle sera pardonnée.

 

 


 

Mon avis

 

Jean Dufaux nous livre ici un scénario médiévale-fantastique très dense, illustré par de superbes dessins de Rosinski, renforçant ce récit et la magie des légendes celtiques.

 

T1, Sioban : Ce premier tome est bien mené, et il suffit de le commencer pour être transporté sans effort par son histoire. Un décor et des personnages mystèrieux se mettent en place, accompagnés d'émotion et d'intrigue qui ne manquent pas, de sorte que ce premier tome en appelle le second avec impatience.

 

T2, Blackmore : Nous poursuivons avec beaucoup de rebondissements et de révélations : en autres qu'il y aurait un lien de famille entre Bedlam et Sioban.
Cette jeune princesse se montre courageuse et ne se laisse pas abattre par tout ce qu'elle apprend sur ses origines.
Le dénouement est superbe avec le talent de Rosinski et Dufaux.

 

T3, Dame Gerfaut : Un tome où tout semble sourire à Sioban qui découvre l'amour mais une nouvelle menace se présente.
Pas de grandes envolées dans l'histoire de cette série mais elle est toujours bien mise en valeur par les dessins de Rosinski.

 

T4, Kyle of Klanach : Ce dernier tome est très bien écrit, beaucoup de rebondissements, de l'action qui fait que l'on ne s'ennuie pas.
Une fin bien réussie, qui est particulièrement émouvante en bref c'est une belle clôture pour cette série.


Pour conclure, Les quatre tomes forment vraiment un tout très réussi. Les dessins sont remarquables, et collent parfaitement à l'ambiance du Moyen-Âge.

 

 

Editions Dargaud Benelux de 1993, 55 pages
La complainte des Landes Perdues, T2 Blackmore - Dufaux Ro
Editions Dargaud Benelux de 1994, 59 pages
La complainte des Landes Perdues, T3 Dame Gerfaut - Dufaux
Editions Dargaud Benelux de 1997, 54 pages
La complainte des Landes Perdues, T4 Kyle of Klanach - Duf
Editions Dargaud Benelux de 1998, 53pages

 

 

Vote étoiles 4 sur 5

Repost 0
Published by Céline - dans Bande-dessinée
commenter cet article
9 décembre 2010 4 09 /12 /décembre /2010 17:41

09

 Déc

2010

L'étrange cas du Dr Jekyll et de Mr Hyde de Robert Louis S

 

 

 

- Robert Louis Stevenson, né le 13 novembre 1850 à Édimbourg et mort le 3 décembre 1894 à Vailima (Samoa), est un écrivain écossais et un grand voyageur.
- L'étrange cas du Dr Jeckyll et de Mr Hyde a été publié pour la première fois en 1886 à Londres chez les éditions Longmans, Green & co.
- Illustrations : Buno Pilorget.

 

 

L'étrange cas du Dr Jekyll et de Mr Hyde - Robert Louis St

 

 

Quatrième de couverture

 

Obsédé par la découverte qu'en tout individu cohabitent deux êtres, l'un bon et l'autre mauvais, le Dr Jekyll cherche et trouve le moyen de se dédoubler physiquement en absorbant une substance chimique de son invention. Mais il lui faut prendre d'extrêmes précautions afin que personne dans son entourage ne se doute que le célèbre Dr Jekyll, excellent homme, se transforme, à certaines heures, en un être démoniaque qui erre, la nuit, dans les quartiers les plus sordides de Londres : le sinistre Mr Hyde....

 

 

 

 

 

                     Editions Folio Junior 

                     de 1991, 135 pages

 

 

Mon avis

 

Un début qui peut paraître lent mais qui s'accélère progressivement pour ensuite arriver à un dénouement extraordinaire.
Ce livre est écrit avec un fond d'enquête policière et psychologique avec pour sujet le dédoublement de la personnalité.
Il faut se dire aussi, qu'en chacun de nous, habite un Mr Hyde !
Une lecture que je recommande et qui se lit vite.

 

 

Citation

 

"Et pourtant, lorsque cette laide effigie m'apparut dans le miroir, j'éprouvai non pas de la répulsion, mais bien plutôt un élan de sympathie, Celui-là aussi était moi." 

 

 

Vote étoiles 4 sur 5

Repost 0
7 décembre 2010 2 07 /12 /décembre /2010 18:32

07

 Déc

2010

Le tour du monde en quatre vingt jours de Jules Verne

 

 

 

- Jules Verne est né à Nantes (Loire-Atlantique), dans le quartier de l'île Feydeau, le 8 février 1828, il est le fils d'une famille bourgeoise nantaise de navigateurs et d'armateurs.
- Ce roman d’aventures de Jules Verne, composé de 37 chapitres, est le dixième de la série des Voyages Extraordinaires. Il a été publié chez Hetzel, à Paris,  en janvier 1873.
- Illustrations : Léon Benett & Alphonse De Neuville 

 

 

 

Le tour du monde en 80 jour - Jules Verne

Quatrième de couverture

 

Phileas Fogg, gentleman anglais, parie avec les membres de son club qu'il fera le tour de la terre en 80 jours. Et, aussitôt, le voilà parti accompagné de son domestique Jean, un Parisien, dit Passepartout. Il devra être revenu à Londres, pour gagner, le samedi 21 décembre 1872 à 20 heures 45 minutes !
Soupçonné d'être l'audacieux voleur de la Banque d'Angleterre, Phileas Fogg va être filé tout au long de ses pérégrinations par le détective Fix qui ne peut cependant pas l'arrêter, le mandat d'ammener arrivant toujours trop tard.
Les pays traversés, les multiples aventures, les stratagèmes employés pour contouner les nombreux obstacles, l'activité débordante de Phileas Fogg pour lutter contre le temps en ne se départant jamais de son flegme tout britannique, les personnalités de Passepartout et de l'obstiné Fix font le Tour du monde en 80 jours un merveilleux roman, l'un des meilleurs de Jules Verne, dont le succès considérable ne s'est jamais démenti depuis sa parution en 1873.

 

                 Editions Le Livre de Poche

                     de 1990, 331 pages

 

 

Mon avis

 

Un livre d'aventure magnifique où à travers ce long voyage, défilent pour nous lecteurs, divers tableaux des pays traversés en compagnie de personnages variés et attachants.
Le ton de cette aventure est donné dès le début , en décrivant notre gentleman anglais Phileas Fogg, comme étant un homme froid, peu sympathique, aimant jouer au whist et surtout qu'il est d'une ponctualité maladive. Ce qui l'oppose de notre parisien Jean dit "Passepartout", le roi des gaffes tout au long de ce voyage, qui, au début trouve "ridicule" ce pari du tour du monde, mais très vite il se prendra au jeu et se montrera aussi courageux, entre autres, en sauvant Mrs Aouda, une jeune femme hindoue condamnée au bûcher.
Laissez-vous transporter dans cet incroyable Tour du monde avec de multiples obstacles, certains causés par le méchant détective Fix, auxquels notre gentleman anglais restera neutre.
Ma première rencontre avec Jules Verne à travers ce roman et c'est un véritable coup de coeur !

 

 

Extraits

 

Phileas Fogg (2)

 

 

 

 

 

"....en marchant vers l'est, Phileas Fogg allait au-devant du soleil, et, par conséquent, les jours diminuaient pour lui d'autant de fois quatre minutes qu'il franchissait de degrés dans cette direction..."

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                       Phileas Fogg

 

 

Citations

 

"En France, on exhibe des farceurs étrangers, et à l'étranger, des farceurs français !"


"On sait ce qu'est le monde des parieurs en Angleterre, monde plus intelligent, plus relevé que celui des joueurs."

 

 

coeur

Repost 0
3 décembre 2010 5 03 /12 /décembre /2010 21:15

03

 Déc

2010

La fuite dans les ténèbres Préquelle aux larmes d'Artamo

 

 

 

- Sarah Ash (née en 1950 à Bath, dans le Somerset en Angleterre) est une auteure britannique.
- La fuite dans les ténèbres a été publié en novembre 2010 aux éditions Le Livre de Poche. 

 

 

La fuite dans les ténèbres - Sarah ash

 

 

Quatrième de couverture

 

Azilis, un esprit chargé de maintenir l'équilibre entre le royaume des vivants et celui des morts, a été libéré par inadvertance. Refusant de réintégrer sa prison, elle s'est attachée au destin d'une mortelle, Célestine, jusqu'à devenir son ange gardien. Mais le désir de se venger de ceux qui ont condamné son père, un magicien, à périr sur le bûcher entraîne la jeune femme sur une voie périlleuse. Celle-ci ne manque pas d'attirer l'attention de l'Inquisition, farouchement déterminée à éradiquer toute magie...

 

 

 

 

 

                 Editions Le Livre de Poche

                     de 2010, 727 pages

 

 

Mon avis

 

Avant de lire ce livre, je ne connaissais ni Sarah Ash, ni sa saga "Les larmes d'Artamon". Je tiens à préciser que même si je n'ai pas lu le premier tome, cela ne m'a pas dérangé dans cette lecture, dans laquelle je m'y suis plongée, à aucun moments je me suis sentie perdue. Sarah Ash, a le don de nous faire plongé dans cet univers, de nous faire ressentir les émotions de chacun des personnages, plus particulièrement Célestine, à laquelle je me suis beaucoup attachée, tant par son courage que par sa sensibilité. J'ai trouvé aussi que les passages faisant références à la musique mettaient de la gaieté dans ce monde de brutes, quand je dis brutes je fais référence au sujet de l'inquisition. Ce livre est un véritable bijoux, divisé en quatre parties, ce qui nous permet de découvrir des personnages variés et attachants. Il y a même une carte au début du livre nous permettant ainsi de situer nos héros tout au long de l'histoire. J'ai vraiment passé un bon moment en compagnie de ce roman, et je suis contente d'avoir enfin découvert cette auteure qu'est Sarah Ash. Une lecture que je recommande vivement !  

 

 

Vote étoiles 5 sur 5

 

Remerciements

 

Je tiens à remercier Livraddict ainsi que les éditions Le Livre de Poche pour ce superbe livre !

Repost 0
Published by Céline - dans Fantasy
commenter cet article

Accueil

Un-cadavre-dans-la-bibliotheque---Agatha-Christie.jpg

Bonjour et bienvenue

 

 

J'ai crée ce blog pour partager mes lectures, mes avis et aussi avoir les vôtres, alors n'hésitez pas à laisser parler votre plume.

 

 

Je vous souhaite à tous un agréable moment sur mon blog, et de bonnes lectures.

Lecture du moment

 

 

Conseil :      - Pour faciliter votre navigation, je vous conseille de passer par le menu : Mes lectures.

                     - Pour vous tenir informer des modifications importantes, inscrivez-vous à la Newsletter.

 

Contact :     - Pour me joindre, vous pouvez le faire par ce formulaire.

 

 

 21 840 visites

          60 167 pages vues

 

 

Post-it_pile-a-lire.png

  Mise à jour le 28/04/2013


Post-it_mes-emprunts.png

 

 

 


 

 

Post-It_News.png

- Suivre Univers des Livres sur Facebook