Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 janvier 2009 4 01 /01 /janvier /2009 20:24

28

Avril

2012

 

Le nouveau livre de Mr Anonymous en vente.

 

L'auteur britannique vient de publier Le livre de la mort, suite des aventures du tueur à la cape, Bourbon Kid.

 

 

Le livre de la mort

 

 

 

 

 

Le quatrième volet de la saga du Bourbon Kid signé par l'auteur britannique Anonymous vient de paraître en France aux éditions Sonatine, rapporte Livreshebdo.fr. Le roman titré Le livre de la mort, est publié à 20 000 exemplaires. L'auteur, dont le succès a vu le jour sur Internet, a donc tout intérêt de continuer à intriguer ses lecteurs, en donnant suite aux polars déjantés Le livre sans nom (juin 2010), L'oeil de la lune (janvier 2011) et Le cimetière du diable (juin 2011).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour éveiller un peu plus la curiosité de son public, une mystérieuse vidéo a été publié sur Youtube...

 

 

 

 

(source : L'Express)

Repost 0
1 janvier 2009 4 01 /01 /janvier /2009 20:23

26

Avril

2012

 

Les Prix de Saint-Louis.

 

Laurence Tardieu, Nicolas d’Estienne d’Orves et Ludovic Danjou seront primés le 11 mai.

 

 

Les lauréats des prix qui seront décernés, le 11 mai, dans le cadre de la 29e Foire du livre de Saint-Louis (Haut-Rhin), sont d’ores et déjà connus.

 

 

Le prix du Printemps du roman, doté de 6 000 €, a été attribué à :


- Laurence Tardieu pour La confusion des peines (Stock)

 

- Stéphanie Hochet pour Les éphémérides (Rivages)

 

- Hélène Lenoir pour Pièce rapportée (Minuit)

 

- Sylvain Prudhomme pour Là-bas, avait dit Bahi (Gallimard, “L’Arbalète”)

 

- Philippe Lacoche pour Des rires qui s’éteignent (Ecriture)

 

- Pierre Patrolin  pour La traversée de la France à la nage (P.O.L)

 

- Richard Morgiève pour United colours of crime (Carnets nord-Montparnasse)

 

 

Créé en 1997 lors de la 14e Foire du livre, en partenariat avec le journal L’Alsace, la direction des affaires culturelles d’Alsace et la Ville de Saint-Louis, ce prix est attribué par un jury composé de Michèle Gazier (écrivain), Annick Le Ny (chargée de communication à France Bleu Alsace), Jacques Lindecker (écrivain et critique littéraire à L’Alsace), Xavier Houssin (écrivain), Jean-Noël Pancrazi (écrivain), David-Georges Picard (conseiller pour le livre, la lecture et la langue française à la Drac Alsace) et Bertrand de Saint-Vincent (rédacteur en chef au Figaro).

 

 

Simultanément, Nicolas d’Estienne d’Orves recevra le prix des Romancières, créé en 1999 lors de la 16e édition de la Foire, en partenariat avec le conseil régional d’Alsace et la Ville de Saint-Louis, pour son roman L’enfant du premier matin (XO). Il l’a emporté au premier tour par huit voix contre une à Grégoire Delacourt (La liste de mes envies, Lattès).

Le jury de ce deuxième prix, qui présentait son lauréat à la presse le 24 avril, est présidé par Jacqueline Monsigny. Il se compose de Michèle Kahn, vice-présidente, Sophie Chauveau, Mireille Calmel, Ysabelle Lacamp, Françoise Dorin, Martine Martine, Frédérique Hébrard et Danielle Pampuzac.

 

 

Enfin, le prix Jeunesse de la BD, attribué par les adolescents des clubs de lecture et les élèves des collèges et du lycée Jean-Mermoz de Saint-Louis, revient cette année à Ludovic Danjou, scénariste de L’île de Puki, t. 1 : Au début le cœur (Vent d’Ouest).

 

 

 

(source : Livres Hebdo)

Repost 0
1 janvier 2009 4 01 /01 /janvier /2009 20:22

26

Avril

2012

 

Le nouveau roman de J.K Rowling édité chez Grasset et au Livre de Poche.

 

The Casual Vacancy devrait sortir avant la fin de l'année en France.

 

 

 

Les Editions Grasset et Le Livre de Poche seront les éditeurs français du premier roman pour adultes de J.K. Rowling, The Casual Vacancy, qui ouvre l'ère post Harry Potter de la célèbre romancière britannique, ont-ils annoncé mercredi dans un communiqué commun.

Olivier Nora, P-DG des Editions Grasset, s'est dit  «enthousiaste à l'idée d'accueillir chez Grasset un auteur qui va révéler avec ce roman une nouvelle veine de son talent. Nous sommes impatients de travailler main dans la main avec nos amis de Little, Brown en Grande Bretagne et aux Etats-Unis, qui prévoient de publier l'ouvrage fin septembre 2012. Grasset pourra ainsi satisfaire la curiosité des millions de lecteurs français de l'auteur avant la fin de l'année.»

De même, Cécile Boyer-Runge, directrice générale du Livre de Poche, affirme que "toute la maison d'édition sera mobilisée pour rendre accessible au plus large public possible The Casual Vacancy, très attendu en format poche."

Les maisons d'édition Little, Brown, Grasset et Le livre de poche sont des filiales du groupe Hachette Livre.

C'est Gallimard Jeunesse qui édite en France Harry Potter. Cette saga en sept volumes publiés entre 1997 et 2007, vendus à plus de 450 millions d'exemplaires dans le monde, traduits en plus de 74 langues et distribués dans plus de 200 pays, a aussi fait l'objet de huit adaptations au cinéma.

La série Harry Potter a été "publiée brillamment par mon éditeur français Gallimard, mais mon prochain ouvrage sera très différent. La manière dont les Editions Grasset et Le Livre de Poche ont abordé cette nouvelle étape de ma vie littéraire m'a impressionnée, et je suis ravie de faire d'eux ma deuxième maison d'édition en France", a déclaré J.K. Rowling.

 

 

(source : Livres Hebdo)

Repost 0
1 janvier 2009 4 01 /01 /janvier /2009 20:21

25

Avril

2012

 

Mankell, Dugain et le major Pettigrew au palmarès.

 

Alors que Levy et Musso sont suivis de près par Schmitt, les oeuvres d'Henning Mankell, Marc Dugain et Helen Simonson font leur entrée dans le classement.

 

 

 

Palmarès des romans :

01. 7 ans après... Guillaume Musso XO

02. Si c'était à refaire Marc Levy Robert Laffont

03. Le Grand Coeur Jean-Christophe Rufin Gallimard

04. Hunger games (t.I) Suzanne Collins Pocket Jeunesse

05. Les dix enfants que madame Ming n'a jamais eus Eric-Emmanuel Schmitt Albin Michel

06. Hunger games (t.II). L'Embrasement Suzanne Collins Pocket Jeunesse

07. Hunger games (t.III). La Révolte Suzanne Collins Pocket Jeunesse

08. Journal d'un corps Daniel Pennac Gallimard

09. 1Q84 (livre III). Octobre-Décembre Haruki Murakami Belfond

10. La Liste de mes envies Grégoire Delacourt Lattès

11. Les Héritiers d'Enkidiev (t.III). Les Dieux ailés Anne Robillard Michel Lafon

12. 1Q84 (Livre I). Avril-Juin Haruki Murakami Belfond

13. Les Anges de New York R.J. Ellory Sonatine

14. Lointain souvenir de la peau Russell Banks Actes Sud

15. L'Oeil du léopard Henning Mankell Seuil

16. 1Q84 (Livre II). Juillet-Septembre Haruki Murakami Belfond

17. Avenue des géants Marc Dugain Gallimard

18. Rien ne s'oppose à la nuit Delphine de Vigan Lattès

19. La Dernière conquête du major Pettigrew Helen Simonson Nil

20. La Tristesse du samouraï Víctor del Árbol Actes Sud

21. Sous haute tension Harlan Coben Belfond

22. Héros de l'Olympe (t.II). Le Fils de Neptune Rick Riordan Albin Michel Jeunesse

23. Les Dames de Rome Françoise Chandernagor Albin Michel

24. Et puis, Paulette... Barbara Constantine Calmann-Lévy

25. Royal Romance François Weyergans Julliard

26. Désaccords imparfaits Jonathan Coe Gallimard

27. Juste une ombre Karine Giebel Fleuve Noir

28. La Couleur des sentiments Kathryn Stockett Jacqueline Chambon

29. Voile rouge Patricia Cornwell Des Deux Terres

30. Heather Mallender a disparu Robert Goddard Sonatine  

 

 

(source : L'Express)

Repost 0
1 janvier 2009 4 01 /01 /janvier /2009 20:20

24

Avril

2012

 

Patrick Chamoiseau revisite le chef-d'oeuvre de Daniel Defoe.

 

 

patrick_chamoiseau.jpg

Le Crusoé de Patrick Chamoiseau est très différent du modèle de Defoe, qui colonisait son île en toute bonne conscience, très différent même de celui de l’admirable Vendredi ou les Limbes du Pacifique de Michel Tournier, qui refondait sur son paradis radieux une manière de sexualité cosmique en osmose avec les éléments et faisait de son Vendredi un Jeudi, jour des enfants ; qui créait surtout un Robinson ouvert aux autres mondes, comme nourri de l’enseignement de Claude Lévi-Strauss.  

L’Empreinte à Crusoé revisite le mythe en fondant sur cette solitude une expérience beaucoup plus métaphysique : celle du langage, du Verbe créateur de monde et demeure de l’être - paradoxalement, car le narrateur de ce somptueux récit est hanté par l’angoisse d’avoir perdu la parole et les mots.

 

Le récit assez énigmatique, spéculaire ou en abyme, se déroule en 1659. Un homme à l’identité incertaine vit seul dans une île perdue depuis, dit-il, une vingtaine d’années. S’agit-il vraiment de Robinson Crusoé ? À vrai dire, cela n’importe guère. Un jour, il découvre dans le sable une trace de pas, une empreinte, l’empreinte à Crusoé... Peut-être, pour nous lecteurs, seulement la trace rêvée ou fantasmée d’un héros que le désenchantement du monde et l’emprise du réel ont effacé à tout jamais. Ne serait-ce pas d’ailleurs sa propre empreinte ? Cette découverte bouleverse sa quiétude, tout le fragile et illusoire équilibre qu’il avait construit dans son absolue solitude, et lui fait mesurer à quel point sa situation est atroce : l’empreinte est le signe d’une perte, celle de l’humanité. Dès lors, il se prépare à l’apparition de l’autre, un autre en effet fantasmatique, dont l’image est tour à tour terrifiante et rassurante, promesse d’altérité ou de conflit sanglant auquel il se prépare. Il redoute sa venue et la désire tout à la fois. Qu’est-ce que l’homme, qu’est-ce que l’autre ? Comment éviter, dans une situation si extrême, dans la présence-absence de « l’Autre », que l’être se désagrège ?

 

C’est bien la question que pose la situation de l’homme seul, au-delà du genre du « roman d’aventures » auquel invite le mythe. L’Empreinte à Crusoé est le récit d’un vertige, une plongée dans la conscience torturée d’un homme fou de solitude, car il n’est pas d’humanité sans le regard d’autrui, sauf à devenir soi-même cet autre, tel ce Robinson cherchant un miroir pour retrouver une image de l’humain : « J’avais conscience que ma perte de mémoire avait effacé tout rapport à ma propre "personne", mais cette altérité si radicale, qui surgissait dans ce que mon moi-même avait de plus fondamental, m’était très difficile à vivre : j’habitais un étranger. »

 

Pour nous conter cette radicale solitude, dont la portée métaphorique va sans doute au-delà du mythe de Robinson, qui fait écho à la douleur d’une insularité rejetée dans « l’espace du dehors », loin des centres vitaux de la « civilisation », dans l’absence de regards et d’échanges, Patrick Chamoiseau fait explicitement retour vers l’essentiel, vers Parménide et la pensée matinale de l’être, comme pour refonder une possible présence au monde : on aura compris que L’Empreinte à Crusoé n’est pas tout à fait une robinsonnade...

 

 

(source : Le Magazine Littéraire)

Repost 0
1 janvier 2009 4 01 /01 /janvier /2009 20:19

24

Avril

2012

 

Pulse, nouvelle collection poche des éditions 13e Note.

 

Les éditions 13e Note s'adressent à tous les curieux de la littérature américaine véhiculant la contre-culture, du « beat, post-beat, underground, sex, drugs and rock'n'roll », à la transgression, à la subversion, comme la maison aime à présenter sa ligne directrice. Fondée en 2008, 13e Note a annoncé le lancement, à partir du mois de mai 2012 d'une nouvelle collection de poche, dénommée Pulse.

 

 

Ce sera l'occasion de mettre à la portée de tous de grands auteurs américains qui n'étaient que faiblement traduits en France mais aussi d'ouvrir les portes de différents univers venus de tous les continents. Les titres seront proposés à l'achat, entre 6 et 10 euros, avec une dizaine de sorties par an pour l'instant programmées.

 

De Charles Bukowski aux héritiers de Kerouac, en passant par Sam Shepard et Barry Gifford, ouvrir le catalogue des éditions 13e Note, c'est d'abord prendre une bonne bouffée d'air frais, un dépaysement certain.

 

 

La collection Pulse démarrera avec le lancement de cinq titres :

 

- Les Nuits Blanches d'Edimbourg de Barry Graham

- Manuel de l'usager de Julian Herbert

- Les mémoires de Susan Sontag par Sigrid Nunez

- Dieu Bénisse l'Amérique de Mark Safranko

- Du Sang dans les Plumes de Joel Williams

 

 

(source : ActuaLitté)

Repost 0
1 janvier 2009 4 01 /01 /janvier /2009 20:18

19

Avril

2012

 

La sélection du prix du Roman de l’été de la Messardière.

 

 

Quatorze titres, essentiellement publiés au cours du deuxième trimestre, ont été retenus par le jury du prix du Roman de l’été qui remettra son prix le 12 mai à l’hôtel de la Messardière de Saint-Tropez.
Le jury du prix du Roman de l’été, présidé par Jean Brousse, établira une seconde sélection de trois titres le jeudi 26 avril.

 

 

Les trois finalistes seront invités à l’hôtel de la Messardière où le jury délibérera le 11 mai.Ils seront ensuite présentés et interrogés par le jury face au public qui désignera également son lauréat sur sa prestation verbale.
Le prix sera remis le 12 mai en présence des trois finalistes qui dédicaceront ensuite leurs ouvrages.

 

 

 

 

La sélection :
 
Le diable de Radcliffe, Stéphanie Des Horts (Albin Michel)
Les sacrifiés, Juliette Morillot  (Belfond)
Un cadeau, Eliane Girard (Buchet Chastel)
Hôtel Miranda, Iman Bassalah (Calmann-Lévy),
La belle impatience, Annie Lemoine (Flammarion)
La revanche de Blanche, Emmanuelle de Boysson  (Flammarion),
Le testament américain, Franz Bartelz (Gallimard),
Faux-profil, Jérôme Dumoulin (Grasset),
Le message mystérieux, Paul Valois (Grimal)
Deux zèbres sur la trentième rue, Marc Michel-Amadry (Héloise d’Ormesson),
Les enfants de l’oubli, Raffy Shart (Le Cherche Midi),
La quadrille des maudits, Guillaume Prevost (Nil),
Le visage de la folle, Max Milan (Rivages),
L’eau noire, Fabrice Gaignault (Stock).

 

 

(source : Livres Hebdo)

Repost 0
1 janvier 2009 4 01 /01 /janvier /2009 20:17

19

Avril

2012

 

Pas de Pulitzer du meilleur roman.

 

 

Le jury fiction n’a pas réussi à départager les finalistes. Les quatre autres prix ont été décernés.

 

 

Il n’y aura pas de prix Pulitzer du roman cette année. Le jury 2012, composé de l'éditrice Susan Larson, de la critique littéraire Maureen Corrigan et du romancier Michael Cunningham, lauréat 2011, n’a pas réussi à départager les trois finalistes, Denis Johnson pour Train Dreams (Farrar, Straus and Giroux), Karen Russel pour Swamplandia ! (Alfred A. Knopf) et David Foster Wallace pour The Pale King (Little, Brown and Company).

 

Depuis la création des prix Pulitzer en 1917, celui de la fiction a fait défaut onze fois, le dernier cas datant de 1977.

 

L’Université de Columbia, qui remettait l’ensemble des autres prix lundi dernier, a ainsi pu décerner le prix Pulitzer du livre d’histoire à Malcolm X: A Life of Reinvention, de Manning Marable (Viking). L'auteur est décédé le 1er avril 2011.

 

Le Pulitzer de la biographie couronne George F. Kennan: An American Life, de John Lewis Gaddis (The Penguin Press), portrait d’un diplomate globe trotter au moment de la guerre froide.

 

Le Pulitzer de poésie revient à Life on Mars de Tracy K. Smith (Graywolf Press)

 

Le Pulitzer de l’essai est attribué à The Swerve: How the World Became Modern, de Stephen Greenblatt (W.W. Norton and Company), un essai provocateur qui prétend que la découverte d’un livre de philosophie, il y a 600 ans, a changé le cours de l’histoire en anticipant l’évolution des sciences.

 

 

Les différents prix Pulitzer sont dotés de 10 000 $.

 

 

(source : Livres Hebdo)

Repost 0
1 janvier 2009 4 01 /01 /janvier /2009 20:16

16

Avril

2012

 

Concours : Gallimard Jeunesse à la recherche d'auteurs sur le net.

 

 

Le patron de la maison d'édition l'avait annoncé voilà deux semaines sur RTL, Gallimard lance donc un concours du premier roman pour littérature jeunesse. « Les bons lecteurs font aussi les bons écrivains », assurait  Antoine Gallimard, heureux de partir à la recherche des futurs écrivains - et de leurs prochains lecteurs, donc.

 

 

Vous-ecrivez-Participez-au-concours-du-premier-roman-jeunes.jpgComme prévu, le concours s'adresse à tous, à condition de n'avoir jamais publié de livre auparavant. « Les mineurs pourront participer à condition de disposer de l'autorisation préalable du titulaire de l'autorité parentale, Gallimard Jeunesse se réservant le droit de demander de justifier de cette autorisation et de disqualifier le participant ou gagnant en l'absence de cette justification. »

 

Le projet doit être rédigé en français, et se destiner au lectorat jeunesse. Depuis le 12 avril et jusqu'au 31 août prochain, les manuscrits peuvent être envoyés sur le site spécifiquement créé pour l'occasion.

 

Pour la maison, c'est également l'occasion de célébrer les 40 ans de sa collection Jeunesse. Le déroulé sera alors le suivant :

- L'équipe éditoriale de Gallimard Jeunesse choisira d'abord trois romans parmi l'ensemble des manuscrits reçus.

- Chacun des auteurs retenus bénéficiera de conseils éditoriaux, son texte sera corrigé et mis en pages, puis publié en une version numérique librement accessible sur les sites internet de Gallimard Jeunesse, RTL et Télérama.
- Les trois romans finalistes et le nom des auteurs seront révélés fin novembre 2012, dans le cadre du salon du livre jeunesse de Montreuil. Le public pourra alors, pendant deux mois, voter pour son roman préféré.

 

Un contrat d'édition sera alors proposé, avec une publication en numérique et en papier. Rendez-vous en juin 2013 pour découvrir le futur auteur... A noter tout de même, seules les éditions Gallimard Jeunesse acceptent d'ordinaire les envois de manuscrits par internet.

 

Plus de renseignements, à cette adresse.

 

 

(source : ActuaLitté)

Repost 0
1 janvier 2009 4 01 /01 /janvier /2009 20:15

15

Avril

2012

 

Marc Levy annonce déjà une suite à son dernier roman.

 

 

Dans une interview publiée jeudi 12 avril par France Soir, l'auteur affirme qu' « il y aura sans doute une suite à Si c'était à refaire. Je me rends compte que, comme le lecteur, je m'attache facilement à mes personnages ». 

Treizième roman de Marc Levy, l'ouvrage met en scène les aventures d'Andrew Stilman, un journaliste du New York Times qui, quelques jours après son mariage, est poignardé dans le dos pendant son jogging matinal. A son réveil, il est revenu deux mois en arrière et va se lancer sur la piste de son assassin.

Levy n'a donné aucun indice sur une date de parution de cette suite, ni même précisé s'il en avait déjà commencé la rédaction. D'ici là, pour patienter, les fans peuvent toujours refaire.... une lecture du livre.

 

 

marc-levy.gif

 

(source : ActuaLitté)

Repost 0

Accueil

Un-cadavre-dans-la-bibliotheque---Agatha-Christie.jpg

Bonjour et bienvenue

 

 

J'ai crée ce blog pour partager mes lectures, mes avis et aussi avoir les vôtres, alors n'hésitez pas à laisser parler votre plume.

 

 

Je vous souhaite à tous un agréable moment sur mon blog, et de bonnes lectures.

Lecture du moment

 

 

Conseil :      - Pour faciliter votre navigation, je vous conseille de passer par le menu : Mes lectures.

                     - Pour vous tenir informer des modifications importantes, inscrivez-vous à la Newsletter.

 

Contact :     - Pour me joindre, vous pouvez le faire par ce formulaire.

 

 

 21 840 visites

          60 167 pages vues

 

 

Post-it_pile-a-lire.png

  Mise à jour le 28/04/2013


Post-it_mes-emprunts.png

 

 

 


 

 

Post-It_News.png

- Suivre Univers des Livres sur Facebook