Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 février 2012 7 19 /02 /février /2012 19:22

19

Fév.

2012

Misayre---Misayre---de-Francois-Salvaing-copie-1.png

 

 

 

- François Salvaing, né en 1943 à Casablanca, est un journaliste et écrivain français [...]

- Misayre ! Misayre ! est paru pour la première fois en janvier 1988 aux éditions Balland.

 

 

Misayre ! Misayre ! - François Salvaing

 

 

Quatrième de couverture

 

En règlement d'un fer à cheval, le forgeron Misayre se voit un jour accorder trois voeux par un Jésus pèlerin. Grâce à quoi, quand la Mort vient, il lui impose délai sur délai, tant et si bien qu'elle le décrète immortel. Misayre ne sait pas trop s'il doit se réjouir ou se plaindre de son singulier statut. Et faut-il qu'il s'en vante ? ou le taise ? Et peut-il s'en débarrasser ? Et peut-on le lui enlever ? Il cherchera réponse à ces questions, entre autres, dans une cascadante partie de cache-cache qui le mènera des Pyrénées en Enfer, du Paradis à Venise et Byzance, et des Croisades jusqu'à nous. Il aura affaire à des sorcières, des joutes, des princes, des assassins, des ogives nucléaires, des serfs et des chiromanciennes.

 

 

 

                        Editions Balland

                    de 1988, 369 pages

 

 

Mon avis

 

Dès les premières pages, on est tout de suite immergé dans le monde de Misayre nous surprenant et nous réjouissant lors de ses rencontres avec la Mort.
De plus, l'auteur maintient tout au long de ce récit, une pointe d'humour avec ses personnages aux réflexions quelquefois révolues.
Néanmoins, quelques mots rares se confondent dans de longues phrases où le risque de perdre le fil de l'histoire est possible. Cependant, ce style d'écriture suscite en nous l'envie de poursuivre cette lecture et en forge son charme.
Pour terminer, ce roman est une belle découverte, se lisant d'une traite malgré ce petit manque de fluidité dans l'écriture.

 

 

Extrait

 

S'il sent que la Mort est en chemin, il peut rester des jours et des nuits à guetter son arrivée, sans bouger ni dormir, tendu qu'il est vers le projet de se glisser dans le trépas d'autrui.

 

 

Citation

 

"Le Temps est cet enfant têtu, désastreux, qui joue à remplir les ravins en y lançant des pierres, mais chacun de ses jets, leur ricochet, leur écho, creusent l'abîme un peu plus."

 

 

Vote-etoiles-4-sur-5.png

 

 

challenge france inter

Repost 0
18 février 2012 6 18 /02 /février /2012 21:58

18

Fév.

2012

Cet-ete-la-de-Veronique-Olmi.png

 

 

 

- Véronique Olmi est un écrivain français, née en 1962 à Nice. Elle est la petite-fille de Philippe Olmi, ministre de l'agriculture, député des Alpes-Maritimes et maire de Villefranche-sur-Mer durant 20 ans.

- Cet été-là est paru pour la première fois en janvier 2011 aux éditions Grasset.

 

 

 

Cet été-là - Véronique Olmi

 

 

Quatrième de couverture

 

Comme chaque année, trois couples d'amis passent le 14 Juillet au bord de la mer, en Normandie. C'est un rite immuable et léger. Une parenthèse joyeuse.
Cet été-là, pourtant, un adolescent inconnu surgit et s'immisce dans leur petit groupe pour raviver, peut-être malgré lui, des culpabilités anciennes, des blessures, des secrets. En quelques jours, le destin de ces êtres va basculer.
Cet été-là est un roman sur la fragilité des existences que l'on voudrait heureuses - mais dont les failles se creusent au rythme des mensonges et des compromis. C'est un roman vrai sur la solitude, lorsque le temps a passé, lorsque la lucidité a remplacé l'insouciance, et les doutes la jeunesse. Être un homme. Être une femme. Sait-on seulement ce que c'est ? Et comment l'on y parvient ?

 

 

                           Editions Grasset

                       de 2011, 281 pages

 

 

Mon avis

 

Voilà, un petit roman qui m'a fait passé un très bon moment de détente, tant les personnages sont attachants grâce à leurs pensées si bien décrites par l'auteure.
J'ai également apprécié l'atmosphère de ce récit ainsi que l'opposition existante entre la vie de groupe (plutôt joyeuse en apparence) avec l'isolement ce chacun : ressassant des secrets et renfermant des blessures intérieures.
Au niveau des personnages, nous avons une femme multipliant les aventures avec des jeunes hommes, une comédienne qui n'arrivent pas à se faire connaître et une belle bourgeoise déprimée; quant aux hommes, je les ai trouvés à la fois sensibles et distants.
Côté écriture, elle est légère et épurée, facilitant donc la lecture de ce récit qui m'a fait pensé au film "Les petits mouchoirs" de Guillaume Canet.
Pour terminer, j'ai beaucoup aimé ce livre et je compte bien lire d'autres oeuvres de cette auteure.

 

 

Extrait

 

Delphine remit en boule dans l'armoire tout ce qu'elle en avait sorti, hésita à prendre avec elle le petit maillot rayé noir et blanc et finalement y renonça. Alors la lumière de la plage lui manqua violemment, comme manque soudain un être que l'on aime et sans qui la vie n'est plus que la vie, sans espérance et sans surprise.

 

 

Citations

 

"La mer est le seul lieu où crier de joie est possible sans que personne demande de baisser la voix, peut-être parce que la mer est le seul endroit où chacun de nous se sent pareil au jour où il l'a découverte. Se sent la plupart du temps, un enfant."

 

"Les années passent et on peut décider soudain qu'elles ne se ressembleront plus."

 

"La mer sait des choses que nous ignorons."

 

 

Vote étoiles 5 sur 5

Repost 0
17 février 2012 5 17 /02 /février /2012 17:49

17

Fév.

2012

Robinson-Crusoe-de-Daniel-Defoe.png

 

 

 

- Daniel Defoe de son vrai nom Daniel Foe était un aventurier, commerçant, agent politique et écrivain anglais, né en 1659 ou 1669 (?)  à Stoke Newington (près de Londres), mort en avril 1731 à Ropemaker's Alley, Moorfields (près de Londres).

- Robinson Crusoé (The Life and Strange Surprizing Adventures of Robinson Crusoe, of York, Mariner) a été traduit pour la première fois en français au XIXème siècle par le poète et écrivain romantique frénétique Petrus Borel, dit le Lycantrope (première édition : W.Taylor - Angleterre, 1719)

 

Robinson Crusoé - Daniel Defoe

 

 

 

 

Quatrième de couverture

 

Jeune Anglais assoiffé d'aventures, Robinson décide de s'embarquer à bord d'un navire. Il apprend la dure vie de marin et affronte de nombreux dangers. Après quelques temps passé au Brésil, il repart pour la Guinée, où il n'arrivera jamais...Unique survivant d'un naufrage, il échoue sur une île déserte. Il s'invente alors une vie solitaire, jusqu'au jour où débarque un jeune indigène, Vendredi...

 

 

 

 

 

               Editions Gallimard Jeunesse

  (collection Folio Junior) de 2008, 408 pages

                

 

Présentation du livre

 

Le roman s'inspire de la vie d'un marin écossais Alexandre Selkirk, abandonné, à sa demande, en 1705, sur une île déserte, Juan Fernández, au large du Chili (ce qui avait, à l'époque, suscité en Grande-Bretagne une vive indignation).

 

 

Mon avis

 

Tout d'abord, il faut savoir qu'il existe plusieurs versions de ce roman, plus ou moins écourté. Celle-ci, présente quelques longueurs jusqu'à l'arrivée de Vendredi, surtout lorsque notre protagoniste nous décrit ses multiples tentatives de fabrications d'objets.

Par contre, l'esprit colonial de l'époque est très bien retranscrit et particulièrement avec l'apprivoisement de Vendredi. Ce livre, est avant tout basé sur les thèmes de la raison, de la religion et de l'esclavagisme entre autres.

Pour conclure, j'ai passé un agréable moment avec ce récit de voyage en compagnie de ce héros philosophe s'ouvrant à la spiritualité et se présentant comme un humaniste.

 

 

Extrait

 

En un mot la nature et l'expérience m'apprirent, après mûre réflexion, que toutes les bonnes choses de l'univers ne sont bonnes pour nous que suivant l'usage que nous en faisons, et qu'on en jouit qu'autant qu'on s'en sert ou qu'on les amasse pour les donner aux autres, et pas plus.

 

 

Citations

 

"Les calamités de la vie sont le partage de la plus haute et de la plus basse classe du genre humain."

 

"Il faut toujours considérer dans les maux le bon qui peut faire compensation, et ce qu'ils auraient pu amener de pire."

 

"Aujourd'hui nous aimons ce que demain nous haïrons ; aujourd'hui nous recherchons ce que nous fuirons demain; aujourd'hui nous désirons ce qui demain nous fera peur."

 

 

Vote étoiles 4 sur 5

Repost 0
14 octobre 2011 5 14 /10 /octobre /2011 18:01

14

Oct.

2011

La-voleuse-de-livres-de-Markus-Zusak.png

 

 

 

- Markus Zusak, né le 1er janvier 1975 à Sydney, est un écrivain australien de romans pour jeunes adultes.

- La voleuse de livres (The book thief) a été publié pour la première fois en France chez Oh! Éditions en 2007 (première édition : Picador, Australie - 2005).

 

 

La voleuse de livres - Markus Zusak

 

 

 

Quatrième de couverture

 

Quand la mort vous raconte une histoire, vous avez tout intérêt à l'écouter. Une histoire étrange et émouvante où il est question :
- d'une fillette
- des mots
- d'un accordéoniste
- d'Allemands fanatiques
- d'un boxeur juif
- de vols

 

 

 

                     Editions Oh! éditions

                     de 2007, 527 pages

 

 

Mon avis

 

Pour commencer, j'ai trouvé très originale le fait que ce récit soit narré par la "Mort", en s'adressant à nous sous forme d'annotations, elle nous fait part de ses secrets et de ses sentiments car, qui mieux que la "Mort" peut nous faire ressentir la souffrance durant la seconde guerre mondiale ?
Effectivement, nous sommes plongés dans une banlieue de Berlin où les Allemands sont pris dans la folie hitlérienne n'ayant guère le choix sur leur conduite à tenir.
Mais, à côté de cela, on suit une jeune adolescente très touchante qui va se réfugier dans les livres :  elle apporte de la couleur entre la grisaille qui erre sans cesse au fil des pages. Et, c'est avec elle et ses proches qu'on se rend compte, que c'est de la vie dont nous parle la "Mort", avec une certaine tendresse éprouvée envers les hommes.
De plus, l'auteur nous mène de la joie à la tristesse, en nous dévoilant le pire comme le meilleur de la nature humaine avec un talent remarquable.
Pour finir, j'ai été émerveillée par cette histoire à la fois triste mais remplie d'espoir et donc, comme vous l'aurez deviné, c'est un véritable coup de coeur pour moi et qui devrait être lu par tous !

 

Extraits

 

Désormais, je ne veux plus espérer. Je ne veux plus prier pour que Max soit sain et sauf. Ni Alex Steiner.
Parce que le monde ne les mérite pas.

 

On dit que la guerre est la meilleure amie de la mort, mais j'ai une autre opinion là-dessus. A mes yeux, la guerre est comparable à un nouveau patron qui attend de vous l'impossible. il est là, sur votre dos, à répéter sans arrêt : "Il faut que ce soit fait, il faut que ce soit fait." Alors, vous mettez les bouchées doubles. Et le travail est fait. Pour autant, le patron ne vous remercie pas. Il vous en demande plus encore.

 

Parfois, je me dis que mon papa est un accordéon. Quand il respire et me regarde en souriant, j'entends les notes.

 

Comme vous voyez, je suis revenue dans votre bibliothèque et j'ai mis l'un de vos livres en pièces. C'est la colère et la peur qui m'ont poussée. Je voulais tuer les mots.

 

 

Citations

 

"On peut faire beaucoup de mal à quelqu'un en le laissant vivre."

 

"Parfois ça me tue, la façon dont les gens meurent."

 

"C'est plus facile d'être près du but que de l'atteindre."

 

 

 

coeur 

 

Challenge Partage-Lecture 2011/2012

 

11966610

Repost 0
11 octobre 2011 2 11 /10 /octobre /2011 14:55

11

Oct.

2011

L-etrange-disparition-d-Esme-Lennox-de-Maggie-O-Farrell.png

 

 

 

- Maggie O’Farrell est une écrivaine britannique contemporaine, née en Irlande du Nord en 1972 [...]

- L'étrange disparition d'Esme Lennox (The vanishing act of Esme Lennox) est paru pour la première fois en France aux éditions Belfond en 2008 (première édition : Headline Review, Londres - 2006)

 

 

 

L'étrange disparition d'Esme Lennox - Maggie O'Farrell

 

 

 

Quatrième de couverture

 

À Edimbourg, un asile ferme ses portes, laissant ses archives et quelques figures oubliées resurgir à la surface du monde. Parmi ces anonymes se trouve Esme, internée depuis plus de soixante ans et oubliée des siens. Une situation intolérable pour Iris qui découvre avec effroi l'existence de cette grand-tante inconnue. Quelles obscures raisons ont pu plonger la jeune Esme, alors âgée de seize ans, dans les abysses de l'isolement ? Quelle souffrance se cache derrière ce visage rêveur, baigné du souvenir d'une enfance douloureuse ? De l'amitié naissante des deux femmes émergent des secrets inavouables ainsi qu'une interrogation commune : peut-on réellement échapper aux fantômes de son passé ?

 

 

                           Editions 10/18

                      de 2009, 231 pages

 

 

Mon avis

 

Dans ce roman à trois voix, le lecteur est plongé à l'époque où les femmes poursuivant leurs études étaient exclues de la société, pour éviter cela, elles devaient à tout prix se marier afin d'avoir une place dans ce monde. Bref, c'est un sujet assez effroyable !
Au niveau des personnages de cet ouvrage, ils sont très attachants aussi bien que pour leur courage mais aussi leur faiblesse : comme Esme, se livrant aux fils des pages avec fragilité sur sa psychologie.
De plus, on ne peut pas être insensible à cette histoire, puisque ce sont les personnages exprimant,tour à tour, leurs ressentis en entremêlant le passé et le présent.
Par ailleurs, il faut dès le début s'habituer à reconnaître le protagoniste qui parle, mais rassurez-vous, dès que cela est acquis, le livre se lit facilement.
Pour finir, Maggie O'Farrell a réussi à recréer tout une vie comme l'on reforme un puzzle avec un petit bémol tout de même : j'aurai voulu une fin plus développée. Ceci dit, j'ai vraiment apprécié cette lecture et je compte bien découvrir les autres oeuvres de cette auteure.

 

 

Extrait

 

Nous ne sommes que des vaisseaux par lesquels circulent des identités, songe Esme : on nous transmet des traits, des gestes, des habitudes, et nous les transmettons à notre tour. Rien ne nous appartient en propre. Nous venons au monde en tant qu'anagrammes de nos ancêtres.

 

 

Vote étoiles 5 sur 5

Repost 0
6 octobre 2011 4 06 /10 /octobre /2011 18:11

06

Oct.

2011

Chagrin-d-ecole-de-Daniel-Pennac.png

 

 

 

- Daniel Pennac, de son vrai nom Daniel Pennacchioni, né le 1er décembre 1944 à Casablanca au Maroc, est un écrivain français. Il a reçu le prix Renaudot en 2007 pour son essai Chagrin d'école.

- Chagrin d'école a été publié pour la première fois en 2007 aux éditions Gallimard.

 

 

Chagrin d'école - Daniel Pennac

 

 

 

 

Quatrième de couverture

 

- Un livre de plus sur l'école alors?

- Non pas sur l'école! Sur le cancre. Sur la douleur de ne pas comprendre et ses effets collatéraux sur les parents et professeurs.

 

 

 

 

 

 

          Editions Gallimard - Collection Folio

                     de 2009, 297 pages

 

 

Présentation du livre

 

Chagrin d'école est un roman autobiographique sur le parcours psychologique d'un cancre dans le système scolaire, en plus de plusieurs réflexions et anecdotes sur le propre parcours de l'auteur qui était lui même un très mauvais élève. Il décrit l'importance du regard du professeur sur l'élève, l'impact sur les domaines qu'un individu va développer ou au contraire abandonner. Les verbatims illustrent fréquemment les effets apparemment inoffensifs du vocabulaire utilisé par les parents, les éducateurs; les petites phrases de sa mère qui montrent le regard porté sur son fils, notamment lorsqu'elle l'interroge sur sa capacité à réussir dans la vie, alors que Daniel est devenu un personnage important de l'éducation.
Ce livre présente également le constat d'un écart entre deux mondes : celui des élèves et celui des professeurs.

 

 

Mon avis

 

Entre écrit autobiographique et analyse psychologique, Daniel Pennac nous parle du mauvais élève en se mettant dans la peau de ce dernier, ainsi il nous décrit ce qu'est vraiment la cancrerie. Aussi, ce roman est basé entre autres, sur la relation entre les professeurs et leurs élèves, un tout parfois drôle mais restant toujours très méthodique et optimiste.
Et surtout, en nous contant ses expériences scolaires, l'auteur a su rendre ce livre utile qui propose notamment des procédés pour les enseignants et également, il donne espoir aux personnes étant dans cette situation.
Par ailleurs, j'ai apprécié l'intelligence et l'écriture de cet homme, sachant prendre du recul de manière soudaine avec parfois de l'émotion.
En conclusion, ce récit est un réel coup de coeur que je n'oublierai pas de si tôt et dont j'en recommande à tous sa lecture : aussi bien aux professeurs qu'à chacun d'entre vous car, on est tous passés sur les bancs de l'école.

 

Extrait

 

Il faudrait inventer un temps particulier pour l'apprentissage. Le présent d'incarnation, par exemple. Je suis ici, dans cette classe, et je comprends, enfin ! Ça y est ! Mon cerveau diffuse dans mon corps : ça s'incarne.

Quand ce n'est pas le cas, quand je n'y comprends rien, je me délite sur place, je me désintègre dans ce temps qui ne passe pas, je tombe en poussière et le moindre souffle m'éparpille.

Seulement, pour que la connaissance ait une chance de s'incarner dans le présent d'un cours, il faut cesser d'y brandir le passé comme une honte et l'avenir comme un châtiment.

 

 

Citations

 

"Les mots du professeur ne sont que des bois flottants auxquels le mauvais élève s'accroche sur une rivière dont le courant l'entraîne vers les grandes chutes."

 

"La naissance de la délinquance, c'est l'investissement secret de toutes les facultés de l'intelligence dans la ruse."

 

"Une bonne classe, ce n'est pas un régiment qui marche au pas, c'est un orchestre qui travaille la même symphonie."

 

"Le jeu est la respiration de l'effort, l'autre battement du coeur, il ne nuit pas au sérieux de l'apprentissage, il en est le contrepoint."

 

"La peur de lire se soigne par la lecture, celle de ne pas comprendre par l'immersion dans le texte."

 

 

chagrin d'école

 

 

 

coeur

 

challenge-abc2012

La lettre "P" - 1/26

Repost 0
4 octobre 2011 2 04 /10 /octobre /2011 18:30

26

Sept.

2011

L-Odyssee-de-l-espace-d-Arthur-C.Clarke.png

 

 

 

- Sir Arthur Charles Clarke, ou Arthur C. Clarke, né le 16 décembre 1917 à Minehead dans le Somerset au Royaume-Uni et mort le 19 mars 2008 à Colombo au Sri Lanka, était un auteur et inventeur de science-fiction britannique [...]

- 2001, L'Odyssée de l'espace (2001, A space Odyssey) a été publié pour la première fois en France aux éditions Robert Laffont en 1968 (première édition : New American Library, New York - 1968)

- 2010, Odyssée deux (2010, Odyssey Two) a été publié pour la première fois en France aux éditions Albin Michel en 1983 (première édition : Random House, New York - 1982)

 

 

 

2001 l'Odysée de l'espace - Arthur C. Clarke

 

T1--2001---L-Odyssee-de-l-espace-d-Arthur-C.Clarke.png

 

 

Quatrième de couverture

 

2001 : l'Odyssée de l'espace nous entraîne aux confins de l'Univers, là où peut-être l'humanité découvrira le secret de son origine, et celui de son avenir.

Il y a un peu plus de trente ans, le film de Stanley Kubrick, 2001 : l'Odyssée de l'espace, étonnait les cinéphiles, bouleversait les amateurs de science-fiction et intriguait le grand public. Du scénario qu'il avait été écrit avec Kubrick, Clarke devait tirer l'un de ses meilleurs romans dont le titre est devenu emblématique...

Voici la date presque atteinte...C'est le moment de vérifier que le futur qu'ils nous proposaient n'a rien perdu de son mystère.

 

 

                   Editions Robert Laffont 

                    de 2000, 312 pages

 

 

Mon avis

 

Dans cette oeuvre, Arthur C. Clarke nous initie sur l'évolution de l'homme dans sa quête de découvertes, en nous plongeant dans une science-fiction spatiale recherchant l'origine d'un monolithe aux propriétés mystérieuses. On suit donc cette exploration en compagnie de deux astronautes très attachants, soutenus par un ordinateur de bord possédant une défaillance plus ou moins psychologique.

Ce roman de 1968 est aussi philosophique que cohérent, car à partir de notre passé l'auteur se projette dans notre avenir, tout en se basant sur des recherches scientifiques toujours d'actualité.

 

Même si ces quelques phrases pourraient en décourager certains, la lecture de ce livre reste très accessible grâce à des chapitres courts et prenants. C'est un ouvrage très passionnant, me donnant l'envie de découvrir la suite au plus vite.

 

 

Extrait

 

Derrière chaque être vivant, il y a trente fantômes, car tel est le rapport des morts aux vivant. Depuis l'aube des temps, environ cent milliards d'êtres humains ont vécu sur cette planète. Et ce nombre est très intéressant car, par une curieuse coïncidence, il existe environ cent milliards d'étoiles dans notre univers locale, la Voie Lactée. Ainsi, pour chaque homme qui vécut jamais une étoile brille dans l'espace.

 

 

Citations

 

"Le temps n'est pas encore venu où l'homme pourra laisser son empreinte dans le système solaire."

 

"Plus les moyens de diffusion se font merveilleux, plus barbare, atterrant et choquant est leur contenu."

 

"C'est le propre du barbare de détruire ce qu'il ne peut comprendre."

 

"La distance rend toute chose infiniment plus précieuse."

 

"Un homme, dans certaines circonstances, peut abandonner toute humanité lorsqu'il est en proie à la panique."

 

 

Vote étoiles 4 sur 5

 

 

séparateur

 

 

 

04

Oct.

2011

 

 

2010 Odysée deux - Arthur C. Clarke

T2--2010---Odyssee-deux-d-Arthur-C.Clarke.png

 

Quatrième de couverture

 

2001 : L'Odyssée de l'Espace - le roman et le film ont choqué, stupéfié et ravi des millions de lecteurs et de spectateurs à la fin des années 60. L'ampleur cosmique de cette histoire, l'éloquence de sa plaidoirie sur la place de l'Homme dans l'univers et les aventures merveilleuses de l'exploration spatiale en avaient fait une réussite monumentale. Mais la célébrité de 2001 s'est accompagnée d'une série de questions de plus en plus insistantes :
- Qu'est-ce qui a transformé Dave Bowman en Enfant des Étoiles ? Quel sera son destin ?
- Quel but poursuivaient les Extra-terrestres en laissant un monolithe sur la Lune et un autre dans l'Espace ?
- Pourquoi un ordinateur intelligent et stable tel que Haï a-t-il assassiné l'équipage du Discovery ? Haï est-il vraiment devenu fou ?   

                     Editions Albin Michel

                     de 1983, 296 pages

 

 

Mon avis

 

Neuf ans après les évènements de 2001, un nouveau vaisseau s'élance dans l'espace. À l'intérieur, des russes et des américains déterminés à rapporter à la Terre les réponses attendues.  
Il faut savoir, que cette fiction est une suite au film "2001, l'Odyssée de l'espace", mais pas au livre. En effet, Discovery n'est plus en orbite autour de Saturne mais bien de Jupiter. Alors, même si ce début de lecture me laissait sceptique, j'ai été plus que surprise par la suite, tant l'histoire prend une toute autre tournure.
De plus, dans ce second volume, les questions restées en suspends à la fin de 2001 trouve une réponse, ainsi on comprend davantage ce qui s'est déroulé précédemment avec aussi une explication sur la raison d'être des monolithes.
On remarque également que l'auteur a su mettre en évidence la confrontation existante entre américains et russes durant l'actualité des années soixante.
Pour terminer, même si "2010, Odyssée deux" a un aspect moins transcendant que son prédécesseur, il est à la hauteur avec une fin et un épilogue très réussis. Un conseil : si vous avez aimé le premier volume, plongez-vous dans cette suite.

 

 

Citations

 

"Quelque chose qui paraît d'abord hors de propos, voire absurde, peut devenir un indice décisif."

 

"L'univers est non seulement plus étrange que nous ne l'imaginons - mais plus étrange que nous ne pouvons l'imaginer."

 

 

Vote étoiles 4 sur 5

Repost 0
Published by Céline - dans Science-fiction
commenter cet article
14 septembre 2011 3 14 /09 /septembre /2011 12:33

14

Sept.

2011

Enfant-44-de-Tom-Rob-Smith.png

 

 

 

- Tom Rob Smith est né à Londres en 1979, d'une mère suédoise et d'un père anglais [...]

- Enfant 44 (Child 44) est paru pour la première fois en France en février 2009 aux éditions Belfond (première édition : Grand Central Publishing - Londres, 2008)

 

 

 

Enfant 44 - Tom Rob Smith

 

 

Quatrième de couverture

 

Hiver 1953, Moscou. Le corps d'un garçonnet est retrouvé sur une voie ferrée. Nu, la peau lacérée, la bouche remplie de terre… Agent du MGB, la police d'Etat chargée du contre-espionnage, Leo est un officier particulièrement zélé. Un seul mot d'ordre : le crime n'existe pas dans le parfait Etat socialiste. L'affaire est classée : accident ! Mais le doute s'installe peu à peu dans l'esprit de Leo. Tombé en disgrâce, soupçonné de trahison, Leo est contraint à l'exil avec sa femme. C'est là, dans une petite ville perdue de l'Oural, qu'il fera une troublante découverte : un autre enfant, mort dans les mêmes conditions que l'« accident » de Moscou. Dès lors, son attachement à la vérité fera de lui un véritable ennemi du peuple...

 

 

 

                          Editions Pocket

                      de 2010, 522 pages

 

 

Mon avis

 

Dans ce polar, on peut constater que l'auteur possède de bonnes connaissances sur le régime stalinien où l'on en apprend davantage sur cette époque : goulag, exécution de masse... mais malheureusement en voulant trop développé ce côté là, l'auteur n'a donné aucune profondeur psychologique aux personnages et donc du coup, je ne me suis attachée à aucuns d'eux.
Alors que le début du livre me paraissait prometteur tant par son atmosphère plutôt glauque, que par les décors bien mis en place. Au fil des pages, j'ai trouvé certains passages vraiment tirés par les cheveux et longuet, du fait qu'il y a très peu de dialogues mais surtout des descriptions.
De plus, les réflexions du héros prennent le dessus sur l'intrigue en devenant lassantes et en ce qui me concerne je n'ai même pas été horrifiée par cette période à travers cette lecture, car dans l'écriture de l'auteur il n'y a aucune émotion qui s'en dégage.  
J'ai fini par trouver ce roman très ennuyant et je l'ai donc abandonné avant les cent dernières pages, malgré plusieurs essais pour le poursuivre.
Comme vous pouvez en conclure, ce livre a été une déception pour moi et je ne compte pas retenter ma chance avec cet auteur.

 

 

Vote-etoiles-1-sur-5.png

 

 

Remerciements

 

Malgré que j'ai été déçue par ce livre, je tiens tout de même à remercier Partage-Lecture ainsi que Rue aux Livres de m'avoir sélectionné pour ce partenariat.

Repost 0
8 septembre 2011 4 08 /09 /septembre /2011 11:52

08

Sept

2011

Joueur_1-de-Douglas-Coupland.png

 

 

 

- Douglas Coupland est né le 30 décembre 1961 dans une base de l'OTAN à Baden Söllingen, en Allemagne

- Joueur_1 (Player one) est paru en septembre 2011 aux éditions Au Diable Vauvert (première édition : Random House Export - Canada, 2011)

 

 

 

Joueur_1---Coupland-Douglas.jpg

 

Quatrième de couverture

 

Joueur_1, ce sont cinq heures, en temps réel, de la vie de cinq personnes réunies dans le bar d'un aéroport lors d'un cataclysme mondial : il y a Karen, une mère célibataire qui attend un homme rencontré sur internet ; Rick, le barman fauché de l'aéroport ; Luke, un pasteur en cavale ; Rachel, une belle blonde souffrant d'un syndrome autistique et incapable de vrais contacts humains ; et pour finir, une voix mystérieuse connue sous le nom de Joueur 1. Chaque personnage se révèle peu à peu alors que le monde tel qu'on le connaît touche à sa fin.
Dans la tradition de Kurt Vonnegut et de J. G. Ballard, Douglas Coupland explore ici les crises contemporaines et s'interroge sur l'identité humaine, la société, la religion et la vie après la mort. À travers ses personnages, leurs dialogues et leurs interactions, l'auteur de Generation X et de jPod propose autant de réponses qu'il nous pose de questions.

 

                Editions Au Diable Vauvert

                      de 2011, 293 pages

 

LECTURE TERMINÉE LE 27 JUIN 2011

 

 

Contexte de cette lecture

 

Ayant fait partie du jury littéraire Fnac 2011, ce livre m'a été offert en avant-première afin de déterminer le 10ème Prix du Roman Fnac.

 

 

Mon avis

 

Joueur_1 est avant tout un huis-clos dans lequel on entre dans les pensées de chaques personnages, où l'auteur décrit à travers eux des évènements de la société actuelle qui mènent le lecteur à se poser des questions.
Au niveau des protagonistes, ils sont tous intéressants et différents avec un signe particulier pour chacun qui les rend attachants. Avec des évènements assez dramatiques leur tombant dessus rapidement, des liens vont se créer et les rapprocheront tous les uns des autres.
Côté écriture, l'auteur utilise un langage simple et efficace rendant la lecture fluide, de plus il se lit vite grâce à sa présentation qui est sous forme de paragraphes pour chacun de nos héros.
En conclusion, ce livre a été pour moi une très belle découverte dans lequel je m'y suis véritablement plongé et dont j'en conseille la lecture pour un bon moment de détente.

 

 

Citations

 

"Toutes les choses que nous laissons derrière nous en nous déplaçant d'une pièce à l'autre sont comme des écales vides."

 

"Le problème quand nous somme pauvres, c'est que ça prend tout notre temps."

 

"Rien de très, très bon et rien de très, très mauvais ne dure très, très longtemps."

 

"Les rêves aident à fixer la perception de la malédiction et de l'offrande du temps."

 

 

Vote étoiles 5 sur 5

 

 

Remerciements

 

Je tiens à remercier la Fnac et les éditions Au Diable Vauvert pour l'envoi de ce livre.

 

 

 

Fnac.jpg

Repost 0
2 septembre 2011 5 02 /09 /septembre /2011 17:18

02

Sept

2011

Thorgal-de-Van-Hamme-et-Rosinski.png

 

 

- Jean Van Hamme né le 16 janvier 1939 à Bruxelles est un romancier et scénariste belge de bande dessinée mais également de films pour la télévision.

- Les dessins sont de Grzegorz Rosinski, né le  3 août 1941 à Stalowa Wola en Pologne.

- Thorgal est une série de bande dessinée parue en 1977 aux Éditions du Lombard et créée par Jean Van Hamme au scénario et Grzegorz Rosinski au dessin. Depuis 2007, la série est scénarisée par Yves Sente suite à la décision de Van Hamme d'arrêter de scénariser la plupart de ses séries.

 

 

Thorgal--T1-La-magicienne-trahie---Van-Hamme-et-Rosinski.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mon résumé

 

 

T1, La Magicienne trahie : Gandalf-le-Fou, roi des Vikings ne supportant pas que sa fille Aaricia soit amoureuse de Thorgal, condamne ce dernier à une morte certaine.

Mais une mystérieuse femme viendra le sauver en échange d'un pacte consistant à la servir durant un an jour pour jour.

 

 

T2, L'Île des mers gelées : Le jour de son mariage avec Thorgal, Aaricia se fait enlever par un étrange seigneur aux trois aigles. Au-delà des glaces, Thorgal poursuivra le ravisseur en passant par les mers gelées et découvrira par la même occasion le secret de ses origines.

 

 

T3, Les trois Vieillards du pays d'Aran : Au hasard d'une promenade à cheval, Thorgal et Aaricia arrivent au Pays d'Aran où cette dernière devient reine en accomplissant la prophétie. Dès lors, Thorgal participe au concours organisé par les trois Vieillards du Pays d'Aran afin de retrouver sa bien-aimée.

Par ailleurs, il rencontrera pour la première fois, la Gardienne des Clés du deuxième monde.

 

 

T4, La galère noire : Thorgal et Aaricia qui est enceinte, passent des jours paisibles à la campagne. Mais voilà, que la jalousie d'une jeune adolescente fait tout basculer.

Thorgal finit prisonnier à bord de la Galère Noire et est traité comme un objet entre les mains d'un tyran dégénéré.

 

 

T5, Au-delà des ombres : Depuis la disparition de sa femme, Thorgal n'est plus que l'ombre de lui-même. La jeune Shania emplie de remords, l'accompagne et le protège.

Un jour, ils rencontrent Worgan et Galathom, à partir de là commence pour eux un long voyage qui les conduira au deuxième monde et se terminera jusqu'à la limite de la mort.

 

 

T6, La Chute de Brek Zarith : Thorgal s'apprête à s'introduire seul dans l'impénétrable forteresse du maître illégitime de Brek Zarith, afin de sauver sa femme et Jolan où ils sont retenus.

Pendant ce temps, une armada viking se dirige vers les côtes du royaume.

 

 

T7, L'Enfant des Étoiles : Il y a bien longtemps naquit dans des circonstances tragiques un nourrisson pas comme tout le monde : Thorgal Aergirsson.

Enfant des étoiles et fils du grand dieu des océans, il a découvert étant jeune d'où il venait en lisant dans le ciel.

 

 

T8, Alinoë : Thorgal étant partit sur le continent, laisse seuls sa femme et son fils Jolan sur leur île, ce dernier s'ennuie et voudrait un ami avec qui jouer, il en fait part à sa mère. Un matin, Jolan rentre à la maison avec un mystérieux bracelet, sa mère intriguée lui demande où il l'a eu. Son fils lui répond alors qui lui a été offert par un enfant plus âgé que lui avec des cheveux verts nommé Alinoë.

Mais qui est donc cet étrange garçon ?

 

 

T9, Les Archers : Son embarcation ayant été engloutit lors d'une tempête, Thorgal trouve refuge Tjall-le-Fougueux et Pied-d'Arbre.

Mais, pour se racheter une barque, il va être contraint à participer à une compétition de tir-à-l'arc et pour cela il devra faire équipe avec une belle et cruelle jeune femme : Kriss de Valnor.

 

 

T10, Le Pays de Qâ : Kriss de Valnor ayant une mission au pays de Qä où règne le redoutable Ogotaï, elle fait enlever Jolan afin que Thorgal et Tjall l'accompagnent.

Mais ceci n'est pas du goût d'Aaricia qui ne veut pas laisser son homme aux mains de cette aventurière, elle n'hésitera donc pas à partir avec eux.


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mon avis

 

 

T1, La Magicienne trahie : Un premier tome assez énigmatique, où l'on est directement dans l'action pour laisser place ensuite au passé.

Il donne vraiment envie de poursuivre cette série dans un monde heroic/fantasy où la mythologie Nordique est bien présente.

Au niveau des dessins, ils sont très beaux : les décors sont soignés avec une ambiance plutôt froide.

 

 

T2, L'Île des mers gelées : Dans ce second tome, il est question de révélations et de rebondissements. Par ailleurs, on entre encore plus dans le monde barbare des Vikings.

Si vous avez apprécié "La magicienne trahie" alors celui-ci vous plaira davantage car on apprend les causes de la présence de Thorgal sur Terre.

 

 

T3, Les trois Vieillards du pays d'Aran : Un très bon scénario pour ce troisième volet où l'action est prenante avec pas mal de rebondissements. On s'attache de plus en plus aux protagonistes, quant aux dessins je les trouve encore plus réussis que les deux précédents. 

 

 

T4, La galère noire : Dans ce quatrième album, on fait connaissance d'autres personnages dont une jeune adolescente qui apparaîtra dans les prochains tomes.

Au niveau du scénario, il est très bien mené avec une fin assez émouvante, on s'attache davantage à Thorgal et on envie de savoir ce qu'il va devenir.

 

 

T5, Au-delà des ombres : Voici un album qui se démarque un peu des autres par un scénario basé sur le mythe d'Orphée et d'Euridice. De plus, on apprend à mieux connaître les forces et les faiblesses des personnages...on parle aussi d'amour et la mort d'une façon captivante.

 

 

T6, La Chute de Brek Zarith : Ce sixième album se démarque aux précédents, du fait que la magie et l'aventure sont mêlées dans ce scénario. On fait aussi la connaissance de Jolan, enfant silencieux dans ce tome.

Au niveau du graphisme, il  nous laisse rêveur.

 

 

T7, L'Enfant des Étoiles : Bien que les précédentes aventures soient excellentes, je dois dire que cet album est plus qu'essentiel pour situer et mieux connaître Thorgal, car on apprend beaucoup sur son passé et sur ses origines.

À lire absolument puisque la série découlera et fera référence à cet album.

 

 

T8, Alinoë : Même si la série Thorgal est toujours orienté fantasy/fantastique, ce huitième tome donne un tout autre ton avec un scénario angoissant à souhait qui fait froid dans le dos, bref on se croirait dans un rêve agité.
En conclusion, c'est un magnifique volume où les dessins sont sublimes et dont l'histoire prend un dénouement assez inattendue.

 

 

T9, Les Archers : Ce tome est le commencement d'un nouveau Cycle, celui du Pays Qâ. Celui-ci donne une bonne envergure à la série, où se mêlent aventure, suspense, amour et haine, il fait partit des meilleurs de la série.
Encore une fois, les talents incontestés de Jean Van Hamme et de Grzegorz Rosinski prouvent qu'ils sont en parfaite harmonie ensemble.

 

 

T10, Le Pays de Qâ : Cet épisode est une suite de "Les Archers" où l'on y retrouve Kriss de Valnor qui se montre une fois de plus cruelle. Par ailleurs, le scénario est fort intéressant et on est plongé dans un superbe décor : c'est-à-dire en plein milieu de la jungle, en Amérique du Sud.

Et bien évidemment, il va falloir que je lise la suite au plus vite car ce tome est le premier d'une série d'épisodes en Amérique Latine.

 

 

 

 

Voir quelques planches

Editions Le Lombard de 1980, 48 pages 
Thorgal--T2-L-ile-des-mers-gelees---Van-Hamme-et-Rosinski.jpg
Editions Le Lombard de 1980, 48 pages  
Thorgal--T3-Les-trois-vieillards-du-pays-d-Aran---Van-Hamme.jpg
Editions Le Lombard de 1981, 48 pages   
Thorgal--T4-La-galere-noire---Van-Hamme-et-Rosinski.jpg
Editions Le Lombard de 1982, 48 pages 
Thorgal--T5-Au-dela-des-ombres---Van-Hamme-et-Rosinski.jpg

Editions Le Lombard de 1983, 48 pages 

Thorgal--T6-La-chute-de-Brek-Zarith---Van-Hamme-et-Rosinski.jpg

Editions Le Lombard de 1984, 48 pages 

Thorgal--T7-L-enfant-des-etoiles---Van-Hamme-et-Rosinski.jpg

Editions Le Lombard de 1984, 48 pages 

Thorgal--T8-Alinoe---Van-Hamme-et-Rosinski.jpg
 Editions Le Lombard de 1985, 48 pages
Thorgal--T9-Les-archers---Van-Hamme-et-Rosinski.jpg
 Editions Le Lombard de 1985, 48 pages
Thorgal--T10-Le-Pays-de-Qa--Van-Hamme-et-Rosinski.jpg
 Editions Le Lombard de 1985, 48 pages
Repost 0
Published by Céline - dans Bande-dessinée
commenter cet article

Accueil

Un-cadavre-dans-la-bibliotheque---Agatha-Christie.jpg

Bonjour et bienvenue

 

 

J'ai crée ce blog pour partager mes lectures, mes avis et aussi avoir les vôtres, alors n'hésitez pas à laisser parler votre plume.

 

 

Je vous souhaite à tous un agréable moment sur mon blog, et de bonnes lectures.

Lecture du moment

 

 

Conseil :      - Pour faciliter votre navigation, je vous conseille de passer par le menu : Mes lectures.

                     - Pour vous tenir informer des modifications importantes, inscrivez-vous à la Newsletter.

 

Contact :     - Pour me joindre, vous pouvez le faire par ce formulaire.

 

 

 21 840 visites

          60 167 pages vues

 

 

Post-it_pile-a-lire.png

  Mise à jour le 28/04/2013


Post-it_mes-emprunts.png

 

 

 


 

 

Post-It_News.png

- Suivre Univers des Livres sur Facebook