Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 juillet 2012 6 14 /07 /juillet /2012 07:24

14

Juil.

2012

La-jeune-fille-a-la-perle-de-Tracy-Chevalier.png

 

 

 

- Tracy Chevalier, née le 19 octobre 1962 à Washington, est une écrivaine américaine.

- La jeune fille à la perle (Girl with a pearl earring) a été publié pour la première fois en France aux éditions La Table Ronde en 2000 (première édition : HapperCollins Publishers - Londres, 1999).

 

 

 

La jeune fille à la perle - Tracy Chevalier

 

 

 

Deuxième de couverture

 

La jeune et ravissante Griet est engagée comme servante dans la maison du peintre Vermeer. Nous sommes à Delft, au dix-septième siècle, l'âge d'or de la peinture hollandaise. La ville est aussi prospère que rigide. Griet s'occupe du ménage et des six enfants de Vermeer en s'efforçant d'amadouer l'épouse, la belle-mère et la gouvernante, chacune étant très jalouse de ses prérogatives. Au fil du temps, la douceur de la jeune fille, sa vivacité, sa sensibilité émeuvent le maître. Il l'introduit dans son univers. À mesure que s'affirme leur intimité, la tension et la suspicion règnent dans la maisonnée, le scandale se propage dans la ville.

 

 

 

                    Editions La Table Ronde

                       de 2000, 271 pages

 

 

Présentation du livre

 

Tracy Chevalier s'est inspirée d'un des plus célèbre et mystérieux tableaux de Vermeer, La jeune fille à la perle, pour écrire ce roman envoûtant sur la corruption de l'innocence.

 

La jeune fille à la perle est un tableau de Johannes Vermeer peint vers 1665, exposé au Mauritshuis de La Haye (huile sur toile, 45 × 40 cm). On l'appelle aussi la « Joconde du Nord ».

En général, on sait peu de choses du travail de Johannes Vermeer. Le tableau est signé "IVMeer", mais n'est pas daté.
Il est difficile de savoir qui est à l'origine de l'œuvre, ou pour qui ce travail a été réalisé. Dans tous les cas, il est admis que ce tableau diffère des autres que Vermeer a peints, particulièrement par rapport au fait que la fille du tableau regarde par-dessus son épaule et suggère que la personne qu'elle regardait n'était autre que le peintre lui-même. (source Wikipédia)

 

 

Mon avis

 

Ce roman est un vrai bijou écrit en toute simplicité dont l'histoire est haute en couleur et en émotions, évoquant à la perfection le mystérieux chef-d'oeuvre de Vermeer.
Aussi, le fait que ce livre est écrit à la première personne, on se met à la place de Griet, une jeune fille simple pourtant virtuose, secrète et pleine d'esprit, qui incarne la pauvreté avec ses conséquences aux XVIIème siècle. C'est également à travers elle, que l'on apprend davantage sur le quotidien à cette époque où les épidémies étaient mortelles.
D'autre part, en interprétant les sentiments de Griet, l'auteure créer un réel suspens au fil des pages sur l'évolution de la relation entre notre héroïne avec le peintre.
Bref, l'idée d'avoir transposer une peinture dans un roman est merveilleuse ainsi on est captivé et plongé dans cet univers.
Pour finir, j'ai beaucoup aimé cette histoire touchante dont l'ambiance a un côté authentique et énigmatique.

 

 

Extrait

 

Je levai la tête, nos yeux se rencontrèrent, mon regard soutint un long moment son regard gris. Je sus que ce serait la dernière fois.

 

 

Citations

 

"Le neuf et l'ancien croisaient leurs trames, comme dans la reprise d'une chaussette."

 

"Son regard vint se poser sur moi comme un papillon sur une fleur, je ne pus m'empêcher de rougir."

 

 

coeur

 

challenge histoire
Challenge-MiniPal 5/9
Repost 0
Published by Céline - dans Romans historiques
commenter cet article
21 juillet 2011 4 21 /07 /juillet /2011 21:14

21

Juil

2011

Le-Montespan-de-Jean-Teule.png

 

 

 

- Jean Teulé est un romancier français, [..], né le 26 février 1953 à Saint-Lô  

- Le Montespan a été publié en mars 2008 aux éditions Julliard.

 

 

Le Montespan - Jean Teulé

 

Quatrième de couverture

 

Au temps du Roi-Soleil, avoir sa femme dans le lit du monarque était pour les nobles une source de privilèges inépuisable. Le jour où Louis XIV jeta son dévolu sur Mme de Montespan, chacun, à Versailles, félicita le mari de sa bonne fortune. C'était mal connaître Louis-Henri de Pardaillan, marquis de Montespan... Gascon fiévreux et passionnément amoureux de son épouse, Louis-Henri prit très mal la chose. Dès qu'il eut connaissance de son infortune, il orna son carrosse de cornes gigantesques et entreprit de mener une guerre impitoyable contre l'homme qui profanait une union si parfaite. Refusant les honneurs et les prébendes, indifférent aux menaces répétées, aux procès en tous genres, emprisonnements, ruine ou tentatives d'assassinat, il poursuivit de sa haine l'homme le plus puissant de la planète pour tenter de récupérer sa femme...

 

 

                           Editions Pocket

                       de 2009, 309 pages

 

 

Mon avis

 

L'écriture de Jean Teulé est vraiment ironique et pleine d'humour, avec de jolies tournures de phrases, à la fois cru et drôle, qui fait que l'on ne s'ennuie jamais du début à la fin.
De plus, l'auteur nous plonge très bien dans l'époque de Louis XIV et quel plaisir aussi qu'il ait consacré ce roman au mari de La Montespan qui en fait un personnage passionnant et attachant, je l'ai même trouvé émouvant à bien des moments, car ce cocu est aveuglé par la passion qu'il éprouve envers sa femme. Comme on dit : "l'amour rend aveugle."
Pour conclure, ce livre est un vrai régal avec pleins de détails croustillants sur les lieux, les personnages, et bien entendu sur l'époque. Comme vous l'aurez deviné, c'est un coup de coeur pour moi dont j'en recommande vivement sa lecture.

 

 

Extrait

 

Un aristocrate conseille un autre : "Les caries sont dues à des vers dentaires qu'il faut tuer avec des emplâtres de poudre de corne de cerf mélangée à du miel." Et ils trinquent en buvant une eau-de-vie de fenouil, demandent à Montespan : "Qu' en pensez-vous ?" Cravate fatiguée en dentelle, justaucorps râpé et chausses à tuyaux d'orgues avachies, Louis-Henri, sous les lambris d'or, tourne sa veste sale. Il ne se sent pas à l'aise parmi ces gens avec qui il faut toujours avoir la bouche ouverte pour rire ou parler. Il reconnaît devant lui, tirée en arrière et maintenue par un cerceau, la coiffure caractéristique d'Athénaïs retombant de chaque côté de la nuque. Derrière son dos, il la prend par la taille et se penche à son oreille, elle se retourne. Ce n'est pas Athénaïs mais une inconnue coiffée comme elle. Il demande excuse : "Oh, veuillez me pardonner, je croyais que ..." et s'aperçoit que beaucoup de femmes de l'assemblée ont adopté la coiffure à la hurluberlu de son épouse.

 

 

coeur

Repost 0
Published by Céline - dans Romans historiques
commenter cet article
25 avril 2011 1 25 /04 /avril /2011 19:11

25

Avril

2011

L-espion-de-la-couronne---1658--l-eclipse-du-Roi-Soleil-de.png

 

 

 

- Jean-Michel Riou, ancien élève de Sciences Po, est né le 12 juin 1953 [...]  infos

- 1658, l'éclipse du Roi-Soleil est les deuxième volume de "l'espion de la couronne", il est paru en 2010 aux éditions Flammarion.

 

 

 

1658, l'éclipse du Roi-Soleil - Jean-Michel Riou

 

 

 

Quatrième de couverture

 

1er juillet 1658. Louis XIV a vingt ans. Déjà, il conquiert son peuple en foudroyant l'armée espagnole. Mais le voilà terrassé par la fièvre, présentant des symptômes fort semblables à ceux de l'empoisonnement...L'espion de la couronne Antoine Petitbois, lui, n'en doute pas un instant et s'engage dans une course contre la montre qui ne lui laisse que quelques heures pour démasquer le criminel et arracher la formule qui seul, peut-être, sauverait le roi.

 

 

 

 

 

                          Editions J'ai lu 

                      de 2011, 313 pages

 

 

Mon avis

 

Étant passionnée de l'histoire au temps de Louis XIV, je me suis plongée dans ce roman qui est vraiment passionnant, où l'on a pour décor, la cour de Versailles.
Malgré que je n'ai pas lu le volume précédent, s'intitulant : "1630, la vengeance de Richelieu", je tiens à préciser que cela ne m'a pas du tout dérangé dans cette lecture.
Concernant l'enquête, je l'ai trouvé bien ficelée et où se mêlent complots et intrigues.
Quant aux personnages, ils sont tous très bien décrits et ont chacun en eux une part de secret, ce qui apporte un petit côté mystérieux dans leur relation entre eux.    
J'ai aussi apprécié les annotations faites par l'auteur qui nous apprend quelques anecdotes.
En plus de cela, on apprend pas mal de choses sur la médecine de cette époque qui est mentionnée à travers des débats.
Néanmoins, j'ai trouvé dommage que Jean-Michel Riou nous fasse souvent part des réflexions de notre espion Antoine Petitbois, car cela nous fait, quelques fois, perdre le fil de l'action.
Cela dit, j'ai beaucoup aimé ce roman historique et je compte bien poursuivre avec cet auteur qui pour moi, a une très jolie plume.

 

 

Vote étoiles 4 sur 5

 

 

Remerciements

 

Un grand merci à l'équipe Partage-lecture et aux éditions J'ai lu qui m'ont permis de faire cette très belle découverte.

Repost 0
Published by Céline - dans Romans historiques
commenter cet article
28 janvier 2011 5 28 /01 /janvier /2011 14:47

28

Janv

2011

Les mystères de Sienne de Frédéric Jeanjean

 

 

 

- Les mystères de Sienne a été publié en décembre 2010 aux éditions Kyklos.

 

 

Les mystères de Sienne - Frédéric Jeanjean

 

Quatrième de couverture

 

A Sienne, de nos jours, deux frères au tempérament opposé sont amenés à enquêter sur les traces d'une mystérieuse école d'alchimie disparue depuis le XVI ème siècle.
Propulsés au coeur même d'énigmes liées au savoir ancestral, Luca et Francesco auront-ils suffisamment d'habileté pour déjouer les pièges et surmonter les difficultés afin de retrouver l'école d'Antélius, dont les origines se perdent dans la nuit des temps.
Recoupant les connaissances expérimentales des premiers alchimistes et les acquis de la génétique moderne, l'auteur nous livre un grand roman d'aventures à la croisée des chemins entre science, histoire, ésotérisme et spiritualité.

 

 

 

                        Editions Kyklos

                    de 2010, 361 pages

 

 

 

Mon avis

 

Ce livre est un très bon roman historique à la fois scientifique et ésotérique, se déroulant à Sienne, un lieu chargé d'histoire. Tout commence, quand Paolina trouve dans son appartement un vieux grimoire et des inscriptions sur son mur bien étranges, à partir de là, les deux frères vont s'intéresser à l'école d'Antélius, en passant par l'évolution des hommes, aux religions, par les Etrusques et aussi par les expérimentations sur infiniment petit : l’ADN.
Quant aux protagonistes, je les ai trouvé sympathiques, comme Luca cet antiquaire qui est aussi un Don Juan, ou bien aussi Francesco un historien toujours plongé dans ses livres.
Un roman très bien écrit et bien explicatif mais avec tout de même des passages longs et sans intérêts comme par exemple des courts chapitres sur le football.
Autre remarque aussi, j'ai trouvé que la mission de Luca donnée par Bertolini est bien trop facile, il récupère assez vite la pièce du triptyque, idem pour la quête dans la cathédrale où il y trouve "Le Caravage". J'aurai voulu qu'il y ait plus de rebondissements.
Ceci dit, j'ai tout de même aimé ce livre, à la fois bien détaillé et cultivant, de plus l'alchimie est un sujet qui m'intéresse.

 

 

Vote étoiles 4 sur 5

 

 

Remerciements

 

Un grand merci aux éditions Kyklos et à l'équipe de Partage-Lecture de m'avoir sélectionné pour la lecture de ce roman avec lequel j'ai passé un bon moment.

Repost 0
Published by Céline - dans Romans historiques
commenter cet article
22 décembre 2010 3 22 /12 /décembre /2010 17:01

22

 Déc

2010

L'Anneau d'Atlantide de Juliette Benzoni

 

 

 

- Juliette Benzoni, née le 30 octobre 1920 [...], est un écrivain de romans historiques à succès.
- L'Anneau d'Atlantide a été publié en 2009 aux éditions Plon.

 

 

L'anneau d'Atlantide - Juliette Benzoni

Quatrième de couverture

 

Quel est cet anneau qu'un vieil homme frappé à mort et déshabillé confie à Aldo Morosini dans une rue de Venise, la nuit? Quelques mots dans un dernier souffle évoquant l'Egypte. Or il pourrait s'agir d'un bijou venu de la légendaire Atlantide... Tandis que l'enquête de police ne mène à rien, quelqu'un vient réclamer le mort, un diplomate égyptien. Mais les questions qu'il pose déplaisent à Morosini qui l'éconduit. Et tout pourrait s'arrêter là, si, à quelque temps de là, celui-ci ne recevait une invitation à se rendre au Caire pour traiter une affaire délicate avec une ex-épouse du roi Fouad. Il accepte d'autant plus volontiers qu'il s'ennuie et espère retrouver là-bas son compère Vidal-Pellicorne qui " fouille " aux alentours du Nil. Tout va alors s'emmêler et même virer au cauchemar quand le sang coule à propos d'une légende : celle de la Reine Inconnue qui aurait régné sur l'Egypte, alors colonie d'Atlantide, au moment du cataclysme où s'engloutit l'île mythique. Sa tombe recèlerait des trésors inouïs défendus par une terrible malédiction que, seul, l'Anneau peut vaincre... Dès lors, tous les coups sont permis !

                            Editions Plon 

                      de 2009, 437 pages

 

 

Mon avis

 

L'action commence dès les premières pages où Aldo Morosini sera mené malgré lui, à aller en Égypte pour une enquête sur l'Anneau de l'Atlantide.
Cette enquête est bien rythmée, remplie de rebondissements et laisse aucuns répits au lecteur.
En ce qui concerne les protagonistes, je les ai trouvé tous attachants avec un caractère bien différents pour chacun, comme Aldo Morosini que j'ai trouvé vraiment charismatique ce qui colle très bien avec le fait qu'il soit un prince, et est aussi quelqu'un de méfiant envers ceux qu'il ne connaît pas. Tandis que son ami Aldabert, est plutôt son contraire, il aurait tendance à donner trop vite sa confiance envers autrui, ce qui l'entraîne dans des déceptions.
Pour parler de l'écriture de Juliette Benzoni, elle est entraînante et harmonieuse.
C'est donc, une lecture que j'ai apprécié dans laquelle, je ne me suis pas ennuyée mais, dans laquelle je suis un peu restée sur ma faim, du fait qu'on ne parle pas beaucoup de l'Atlantide.

 

 

Vote étoiles 5 sur 5

Repost 0
Published by Céline - dans Romans historiques
commenter cet article
13 mai 2010 4 13 /05 /mai /2010 14:00

13

 Mai

2010

Le Kabbaliste de Prague de Marek Halter

 

 

 

- Marek Halter est un écrivain juif français [...], né le 27 janvier 1936 à Varsovie (cf biographie).
- Le Kabbaliste de Prague : le roman du Golem a été publié par les éditions Robert Laffont en avril 2010.

 

 

 

Le Kabbaliste de Prague - Marek Halter

 

 

Quatrième de couverture

 

A la fin du XVIe siècle, dans le ghetto de Prague, le rabbin MaHaRal, le plus grand kabbaliste de tous les temps, façonne un être de boue à la force illimitée qui doit apporter la sécurité à son peuple... le Golem. Avec Le Kabbaliste de Prague Marek Halter nous plonge dans La Mémoire d'Abraham et l'univers des Juifs de l'Europe centrale de son enfance. Il nous entraîne dans le monde mystérieux de la Kabbale et celui de la Renaissance, avec ses découvertes sidérales, ses bouleversements scientifiques et ses guerres de religion. Mêlant fiction et réalité, hanté par les questions les plus contemporaines, Le Kabbaliste de Prague est un roman envoûtant, foisonnant d'érudition et d'émotion.

 

 

 

                   Editions Robert Laffont

                     de 2010, 281 pages

 

 

Mon avis

 

Dans ce roman historique, ce sont avant tout, les notions de pouvoir et de responsabilité que l'on aborde.
Néanmoins, j'ai trouvé que l'histoire est un peu longue à se mettre en place, les deux cent premières pages sont plutôt lourdes : le Golem apparait un peu trop tard.
C'est tout de même un livre à découvrir, surtout pour ceux qui s'intéressent au monde mystérieux de la Kabbale : la Kabbale signifie qu'un homme pur peut donner la vie par la puissance du verbe.
J'ai apprécié le glossaire se trouvant à la fin du livre, celui-ci m'a bien aidé sur les termes religieux utilisés.

 

 

Vote étoiles 4 sur 5

 

 

Remerciements

 

Je tiens à remercier Livraddict et les éditions Robert Laffont qui m'ont permis de faire connaissance avec l'auteur Marek Halter, et d'avoir des connaissances au sujet de la kabbale.

Repost 0
Published by Céline - dans Romans historiques
commenter cet article
16 avril 2010 5 16 /04 /avril /2010 17:34

16

Avril

2010

Le papillon de Siam de Maxence Fermine

 

 

 

- Maxence Fermine est un écrivain français [...], né en 1968 à Albertville.
- Le Papillon de Siam a été publié par les éditions Albin Michel en mars 2010. 

 

 

 

Le papillon de Siam - Maxence Fermine

 

Quatrième de couverture

 

En janvier 1860 au Cambodge, épuisé par la traque sans fin de l'insaisissable "papillon de Siam", Henri Mouhot découvre, enfouie sous une végétation tentaculaire, une cité perdue. Où il pose les yeux, ce ne sont que portiques, chapiteaux, coupoles, bas-reliefs se découpant sur l'azur du ciel et l'émeraude des forêts. Angkor, cité de silence et de mystère, hantée par la légende de la déesse aux bijoux d'or et de jade et du Roi lépreux, Angkor la maudite vient de sortir de longs siècles de sommeil et d'oubli.
Maxence Fermine, l'auteur d'Opium et de Neige, ne pouvait qu'être fasciné par ce personnage romanesque et flamboyant dont le destin se confond à la quête insensée. Sous sa plume inspirée et poétique, l'explorateur français injustement oublié par l'Histoire rejoint les rêveurs entêtés qui peuplent son œuvre.

 

 

               Editions Albin Michel

                de 2010, 160 pages

 

 

Présentation du livre

 

A travers cette biographie express, Maxence Fermine redonne vit à Henri Mouhot (1826 - 1861), explorateur infatigable qui meurt à 35 ans de la fièvre jaune.

 

 

Mon avis

 

Un court roman au style fluide et léger qui vous emmène dans des contrées lointaines.
Ce texte plein de poésie nous permet de faire connaissance avec Henri Mouhot dont la découverte de la cité d'Angkor a totalement éclipsé le personnage!
J'ai trouvé la fin particulièrement touchante et j'ai un certain respect et de l'estime pour ce jeune explorateur après avoir lu ce beau roman.

 

 

Vote étoiles 5 sur 5

Repost 0
Published by Céline - dans Romans historiques
commenter cet article

Accueil

Un-cadavre-dans-la-bibliotheque---Agatha-Christie.jpg

Bonjour et bienvenue

 

 

J'ai crée ce blog pour partager mes lectures, mes avis et aussi avoir les vôtres, alors n'hésitez pas à laisser parler votre plume.

 

 

Je vous souhaite à tous un agréable moment sur mon blog, et de bonnes lectures.

Lecture du moment

 

 

Conseil :      - Pour faciliter votre navigation, je vous conseille de passer par le menu : Mes lectures.

                     - Pour vous tenir informer des modifications importantes, inscrivez-vous à la Newsletter.

 

Contact :     - Pour me joindre, vous pouvez le faire par ce formulaire.

 

 

 21 840 visites

          60 167 pages vues

 

 

Post-it_pile-a-lire.png

  Mise à jour le 28/04/2013


Post-it_mes-emprunts.png

 

 

 


 

 

Post-It_News.png

- Suivre Univers des Livres sur Facebook