Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 juillet 2012 5 27 /07 /juillet /2012 13:39

27

Juil.

2012

Les-ames-vagabondes-de-Stephenie-Meyer.png

 

 

 

- Stephenie Meyer (née Morgan le 24 décembre 1973) est une romancière américaine.

- Les âmes vagabondes (The Host) a été publié pour la première fois en France aux éditions Jean-Claude Lattès en 2008 (première édition : Little, Brown and Company - New-York, 2008)

 

 

Les âmes vagabondes - Stephenie Meyer

 

 

 

 

Quatrième de couverture

 

La Terre est envahie. L'humanité est en danger. Nos corps restent les mêmes, mais nos esprits sont contrôlés. Mélanie Stryder vient d'être capturée. Elle refuse cependant de laisser place à l'être qui tente de la posséder. Quelque part, caché dans le désert, il y a un homme qu'elle ne peut pas oublier. L'amour pourra-t-il la sauver ?

 

 

 

 

 

                 Editions Le Livre de Poche

                      de 2010, 829 pages

 

 

Mon avis

 

Au début, les premières pages peuvent paraître un peu longues mais quand l'histoire commence à décoller, le lecteur est alors captivé et l'on est déconnecté de la réalité, tant on est plongé dans cet univers à la fois inquiétant et fabuleux.
Aussi, le fait que Vagabonde soit la narratrice et non Mélanie, cela nous fait percevoir un autre point de vue sur le genre humain : son comportement, ses activités, ses traits de caractère... Parfois, je l'ai même trouvé plus humaine que les autres.
De plus, Stephenie Meyer a su retranscrire à merveille et exactitude les émotions de chaque protagonistes, les rendant ainsi plus attachants au point où l'on se sent vraiment proche d'eux.
Par ailleurs, au fil des pages, on se sent très proche de Vagabonde et de Mélanie, car vu qu'elles communiquent entre elles par la pensée, on partage leurs émotions, passant de la joie, de la crainte mais aussi la tristesse et bien d'autres encore.
Donc, pour finir ce roman est vibrant, passionnant avec du rythme, des rebondissements, des personnages évoluant, et avec une écriture remarquable ainsi ça se lit assez vite.

 

Extrait

 

Je... je t'aime aussi. Moi, le petit ver argent lové à l'arrière de son crâne. Mais mon corps, lui, ne t'aime pas. Il ne peut t'aimer. Je ne pourrai jamais t'aimer dans ce corps.

 

 

Citations

 

"On ne sait jamais combien de temps on a devant soi."

 

"La maternité, par essence, est émotion, même pour vous les âmes."

 

Vote étoiles 5 sur 5

 

 

Challenge-MiniPal Terminé !

challenge-pave-été
Repost 0
Published by Céline - dans Science-fiction
commenter cet article
4 octobre 2011 2 04 /10 /octobre /2011 18:30

26

Sept.

2011

L-Odyssee-de-l-espace-d-Arthur-C.Clarke.png

 

 

 

- Sir Arthur Charles Clarke, ou Arthur C. Clarke, né le 16 décembre 1917 à Minehead dans le Somerset au Royaume-Uni et mort le 19 mars 2008 à Colombo au Sri Lanka, était un auteur et inventeur de science-fiction britannique [...]

- 2001, L'Odyssée de l'espace (2001, A space Odyssey) a été publié pour la première fois en France aux éditions Robert Laffont en 1968 (première édition : New American Library, New York - 1968)

- 2010, Odyssée deux (2010, Odyssey Two) a été publié pour la première fois en France aux éditions Albin Michel en 1983 (première édition : Random House, New York - 1982)

 

 

 

2001 l'Odysée de l'espace - Arthur C. Clarke

 

T1--2001---L-Odyssee-de-l-espace-d-Arthur-C.Clarke.png

 

 

Quatrième de couverture

 

2001 : l'Odyssée de l'espace nous entraîne aux confins de l'Univers, là où peut-être l'humanité découvrira le secret de son origine, et celui de son avenir.

Il y a un peu plus de trente ans, le film de Stanley Kubrick, 2001 : l'Odyssée de l'espace, étonnait les cinéphiles, bouleversait les amateurs de science-fiction et intriguait le grand public. Du scénario qu'il avait été écrit avec Kubrick, Clarke devait tirer l'un de ses meilleurs romans dont le titre est devenu emblématique...

Voici la date presque atteinte...C'est le moment de vérifier que le futur qu'ils nous proposaient n'a rien perdu de son mystère.

 

 

                   Editions Robert Laffont 

                    de 2000, 312 pages

 

 

Mon avis

 

Dans cette oeuvre, Arthur C. Clarke nous initie sur l'évolution de l'homme dans sa quête de découvertes, en nous plongeant dans une science-fiction spatiale recherchant l'origine d'un monolithe aux propriétés mystérieuses. On suit donc cette exploration en compagnie de deux astronautes très attachants, soutenus par un ordinateur de bord possédant une défaillance plus ou moins psychologique.

Ce roman de 1968 est aussi philosophique que cohérent, car à partir de notre passé l'auteur se projette dans notre avenir, tout en se basant sur des recherches scientifiques toujours d'actualité.

 

Même si ces quelques phrases pourraient en décourager certains, la lecture de ce livre reste très accessible grâce à des chapitres courts et prenants. C'est un ouvrage très passionnant, me donnant l'envie de découvrir la suite au plus vite.

 

 

Extrait

 

Derrière chaque être vivant, il y a trente fantômes, car tel est le rapport des morts aux vivant. Depuis l'aube des temps, environ cent milliards d'êtres humains ont vécu sur cette planète. Et ce nombre est très intéressant car, par une curieuse coïncidence, il existe environ cent milliards d'étoiles dans notre univers locale, la Voie Lactée. Ainsi, pour chaque homme qui vécut jamais une étoile brille dans l'espace.

 

 

Citations

 

"Le temps n'est pas encore venu où l'homme pourra laisser son empreinte dans le système solaire."

 

"Plus les moyens de diffusion se font merveilleux, plus barbare, atterrant et choquant est leur contenu."

 

"C'est le propre du barbare de détruire ce qu'il ne peut comprendre."

 

"La distance rend toute chose infiniment plus précieuse."

 

"Un homme, dans certaines circonstances, peut abandonner toute humanité lorsqu'il est en proie à la panique."

 

 

Vote étoiles 4 sur 5

 

 

séparateur

 

 

 

04

Oct.

2011

 

 

2010 Odysée deux - Arthur C. Clarke

T2--2010---Odyssee-deux-d-Arthur-C.Clarke.png

 

Quatrième de couverture

 

2001 : L'Odyssée de l'Espace - le roman et le film ont choqué, stupéfié et ravi des millions de lecteurs et de spectateurs à la fin des années 60. L'ampleur cosmique de cette histoire, l'éloquence de sa plaidoirie sur la place de l'Homme dans l'univers et les aventures merveilleuses de l'exploration spatiale en avaient fait une réussite monumentale. Mais la célébrité de 2001 s'est accompagnée d'une série de questions de plus en plus insistantes :
- Qu'est-ce qui a transformé Dave Bowman en Enfant des Étoiles ? Quel sera son destin ?
- Quel but poursuivaient les Extra-terrestres en laissant un monolithe sur la Lune et un autre dans l'Espace ?
- Pourquoi un ordinateur intelligent et stable tel que Haï a-t-il assassiné l'équipage du Discovery ? Haï est-il vraiment devenu fou ?   

                     Editions Albin Michel

                     de 1983, 296 pages

 

 

Mon avis

 

Neuf ans après les évènements de 2001, un nouveau vaisseau s'élance dans l'espace. À l'intérieur, des russes et des américains déterminés à rapporter à la Terre les réponses attendues.  
Il faut savoir, que cette fiction est une suite au film "2001, l'Odyssée de l'espace", mais pas au livre. En effet, Discovery n'est plus en orbite autour de Saturne mais bien de Jupiter. Alors, même si ce début de lecture me laissait sceptique, j'ai été plus que surprise par la suite, tant l'histoire prend une toute autre tournure.
De plus, dans ce second volume, les questions restées en suspends à la fin de 2001 trouve une réponse, ainsi on comprend davantage ce qui s'est déroulé précédemment avec aussi une explication sur la raison d'être des monolithes.
On remarque également que l'auteur a su mettre en évidence la confrontation existante entre américains et russes durant l'actualité des années soixante.
Pour terminer, même si "2010, Odyssée deux" a un aspect moins transcendant que son prédécesseur, il est à la hauteur avec une fin et un épilogue très réussis. Un conseil : si vous avez aimé le premier volume, plongez-vous dans cette suite.

 

 

Citations

 

"Quelque chose qui paraît d'abord hors de propos, voire absurde, peut devenir un indice décisif."

 

"L'univers est non seulement plus étrange que nous ne l'imaginons - mais plus étrange que nous ne pouvons l'imaginer."

 

 

Vote étoiles 4 sur 5

Repost 0
Published by Céline - dans Science-fiction
commenter cet article
22 mars 2011 2 22 /03 /mars /2011 23:02

22

Mars

2011

La-carte-du-temps-de-Felix-J.Palma.png

 

 

 

- Félix J. Palma est né à Sanlúcar de Barrameda en 1968. Il a été salué par la critique comme l'un des plus originaux et brillants écrivains actuels [...]  

- La carte du temps ( El mapa del tiempo) a été publié en février 2011 aux éditions Robert Laffont (première édition : Algaida Editores - Séville - 2008)

 

 

La carte du temps - Félix J.Palma

Quatrième de couverture

 

A Londres, en 1896, l’agence de voyages dans le temps Murray propose au public « las de voyager dans l’espace » de voyager « dans la quatrième dimension », précisément en l’an 2000. L’écrivain H G Wells, auteur de La Machine à remonter le temps, doute pourtant de la réalité d’un tel voyage, car il pense qu’on ne peut pas changer le passé. Andrew Harrington, jeune homme de bonne famille éperdument amoureux de Marie Kelly, la dernière prostituée assassinée par le sinistre Jack l’Eventreur, voit là une façon d’éviter ce crime odieux et se lance dans l’aventure, tandis que la jeune Claire se rêve un avenir passionné et échange de son côté une correspondance avec Derek, un homme du XXe siècle...Roman historique et de science-fiction, histoire romantique sur le modèle des romans-feuilletons du XIXe siècle, le livre de Félix J Palma est avant tout un roman d’aventures dans le Londres de H G Wells sur les chausse-trappes du temps et les pouvoirs de l’écriture. Au hasard des pages, on croisera les figures de Bram Stocker, Henry James et Jules Verne, mais aussi Elephant man ou Darwin.

                   Editions Robert Laffont 

                     de 2011, 549 pages


L’auteur ne recule devant aucun tour de force narratif. Il nous conduit jusqu’au paradoxe ultime du voyage dans le temps : que se passerait-il si l’on pouvait changer le cours des événements ? Et de la vie même ? Bientôt l’écrivain Wells, inventeur de The Time Machine, pourra converser avec celui qu’il serait devenu s’il avait fait d’autres choix, saisi d’autres opportunités. Vertigineux…

 

         

Mon avis

 

Ce roman est divisé en trois parties : trois histoires différentes mais pourtant qui s'entremêlent. Dans lesquelles, l'auteur utilise pour sujet "la machine à voyager dans le temps",en incorporant des personnages ayant existé, tout comme Jack L'Eventreur, Joseph Merrick plus connu sous le pseudonyme "Elephant Man", sans oublier H.G.Wells qui revient dans les trois nouvelles de ce roman.
Un livre dans lequel on voyage à différentes époques, plus particulièrement en l'an 2000, en compagnie de protagonistes attachants qui ont un point commun entre eux : ils n'ont plus le goût de la vie.
Le fait que l'auteur relate, à divers passages du livre, des actes que lui seul connaît et non nos héros, apporte un côté original à ce roman, qui le différencie à d'autres œuvres fictives.
De plus, l'écriture est fluide et nous transporte, avec des retournements de situations bien manipulés dont une très belle fin.
En conclusion, j'ai passé un très bon moment en compagnie de ce roman, qui requiert tout de même de la concentration car, il y a parfois quelques longueurs mais qui sont nécessaires pour ce qui est à venir au fil des pages. Alors un conseil, faites le vide dans votre tête avant de vous jeter dans ces voyages temporels et vous ne le regretterez pas.

 

 

Vote étoiles 5 sur 5

 

 

Remerciements

 

Je tiens à remercier Livraddict et les éditions Robert Laffont de m'avoir sélectionné pour ce très beau livre.

Repost 0
Published by Céline - dans Science-fiction
commenter cet article
27 février 2011 7 27 /02 /février /2011 18:09

27

Fév.

2011

La-planete-des-singes-de-Pierre-Boulle.png

 

 

 

- Pierre Boulle est né le 21 février 1912 à Avignon et mort le 30 janvier 1994 à Paris

- La planète des singes a été publié pour la première fois aux éditions Julliard en 1963.

 

 

La planète des singes - Pierre Boulle

 

 

 

Quatrième de couverture

 

En l'an 2500, le professeur Antelle, Arthur Levain et Ulysse Mérou quittent la Terre. Ils s'embarquent sur leur vaisseau cosmique, direction la supergéante Bételgeuse. En la survolant, ils ont la surprise de découvrir des villes, des maisons, des forêts... Une planète jumelle de la Terre ? À une différence près : ici, les singes règnent en maîtres et les hommes vivent à l'état sauvage, quand ils ne sont pas en cage. Qu'est-il donc advenu de l'espèce humaine ?

 

 

 

 

 

                         Editions Pocket

                     de 2004, 223 pages

 

 

Mon avis

 

Un livre d'une écriture assez simple et qui nous pousse à bien des réflexions.
Cette histoire nous transporte sur une planète proche de Bételgeuse, nommé Soror, où la société est hiérarchisée par des singes dotés de la parole et avec une technologie presque aussi bien avancée que celle des Terriens.
Quant aux hommes, ce sont devenus des "bêtes" : ils sont nus et avec un comportement bestiale.
Tout ceci, nous permet d'avoir un regard critique sur le comportement humain, puisqu'ici ce sont les singes qui sont les maîtres.
A travers ce roman, Pierre Boulle, nous sous-entend que Soror est notre futur après une guerre atomique.
En conclusion,j'ai beaucoup apprécié cette fiction, qui est basée sur l'inversement de la relation entre l'homme et le singe, qui est contraire sur notre planète Terre.

 

 

Citation

 

"Des hommes raisonnables? Des hommes détenteurs de la sagesse? Des hommes inspirés par l'esprit?... Non, ce n'est pas possible; là, le conteur a passé la mesure."

 

 

coeur

Repost 0
Published by Céline - dans Science-fiction
commenter cet article
22 octobre 2010 5 22 /10 /octobre /2010 20:16

22

 Oct

2010

Le combat des trente de Serge Filippini

 

 

 

- Philosophe de formation, Serge Filippini est né en 1950 dans une famille d'origine italienne et espagnole.
- Le combat des trente a été publié en septembre 2010 par les éditions Archipel (281 pages).
- Illustration : L'Ogive de Victor Hugo (Maison de Victor Hugo, Paris).

 

 

 

Combat des trente - Serge Filippini

Quatrième de couverture

 

Paris, dans un siècle environ, n'existe plus en tant que ville. Les responsables : les guerres, le réchauffement climatique et la montée des eaux, qui recouvrent une partie de la Normandie et s'approchent de l'ancienne capitale. Laissée à l'abandon, livrée à la ruine, c'est désormais une jungle peuplée de vestiges archéologiques : l'arc de Triomphe, le Louvre, le Panthéon, des tronçons de métro aérien, la tour Eiffel décapitée par un missile…Seuls deux gratte-ciel ont survécu dans l'ex-quartier chinois du XIIIe arrondissement, dressées face-à-face comme sur un échiquier. Chacune des tours est commandée par un chef de guerre : Rob et Angst, sont plus ou moins frères ou cousins. Tous deux veulent faire renaître Paris. « Assassins » et « commandés » s'affronteront trente contre trente sur la dalle…Mais avant le combat, moult péripéties, mettant aux prises des enfants purs et des enfants tueurs, un manteau miraculeux brodé de deux couleuvres entrelacées, une vierge rêvant d'être l'Épouse mystique qui enfantera la renaissance de l'Europe…Une atmosphère médiévale et futuriste baigne le Combat des  Trente, roman  gothique  inspiré d'un  épisode réel  de  la guerre de Cent  ans.

                  

 

Mon avis

 

Dès le premier chapitre, j'ai déchanté par le manque de rythme, des personnages auxquels je n'ai pas été touchée, et impossible de rentrer dans l'histoire qui m'a été incompréhensible pour ma part.
Même si l'idée de base est plutôt originale, l'univers manque de développement.
Cette lecture fût une réelle déception au point que je ne l'ai pas terminé, trop ennuyant pour ma part, pourtant le résumé m'avait attiré mais je n'ai pas retrouvé le même aspect.

 

 

Vote étoiles 0 sur 5

 

 

Remerciements

 

Je tiens tout de même à remercier Blog-O-Book et les éditions L'Archipel, de m'avoir sélectionné pour ce livre.

Repost 0
Published by Céline - dans Science-fiction
commenter cet article
19 mai 2010 3 19 /05 /mai /2010 09:37

19

 Mai

2010

L'ultime secret de Bernard Werber

 

 

 

- Bernard Werber est un écrivain français de science-fiction connu notamment pour sa trilogie des Fourmis [...], né le 18 septembre 1961 à Toulouse.
- L'ultime secret fût publié en mars 2003 aux éditions "Le Livre de Poche".(première édition : Albin Michel, 2001).

 

 

 

L'ultime secret - Bernard Werber

Quatrième de couverture

 

Qu'est-ce qui nous motive ?
«C'est au coeur de notre cerveau qu'il faut chercher la source de tous nos comportements», estime Samuel Fincher, un brillant neurologue cannois.
Le problème, c'est que Samuel Fincher meurt d'extase amoureuse dans les bras d'une top model danoise, le soir même de sa victoire au championnat du monde d'échecs.
Samuel Fincher avait-il trouvé au fin fond de nos crânes un secret qui devait rester caché ? Peut-on mourir de plaisir ?
Deux journalistes scientifiques parisiens, Lucrèce Nemrod et Isidore Katzenberg, veulent en savoir plus sur ce décès étrange. C'est donc sur la Côte d'Azur qu'ils vont mener l'enquête, de la morgue de Cannes à un étrange asile psychiatrique où les fous sont utilisés pour leurs talents particuliers. Ils vont aller de surprise en surprise jusqu'à l'extraordinaire dénouement basé sur une découverte scientifique peu connue mais réelle.

                Editions Le Livre de Poche

                    de 2003, 381 pages

 

 

Mon avis

 

L'auteur nous soumet à une véritable étude du fonctionnement de notre cerveau en étudiant, dans cette oeuvre, les humains et ce qui les motivent vraiment. D'ailleur cette oeuvre commence par cette question : "Qu'est-ce qui nous pousse à agir ?"
Le premier roman que j'ai lu de Bernard Werber...j'ai adoré le style de l'écriture, la découpe des chapitres, les descriptions scientifiques qui rendent encore l'histoire plus passionnante
J'ai été littéralement captivé par ce livre où l'on apprend beaucoup sur notre cerveau et son fonctionnement, ainsi que sur nos motivations...
Un roman à dévorer qui nous surprend sur nous même, je le conseille vivement.

 

 

Citation

 

"Un simple désir peut entraîner la naissance d'un enfant. Une simple contrariété peut provoquer une guerre. Tous les drames et toutes les évolutions de l'humanité s'inscrivent d'abord dans un petit éclair, quelque part dans un des méandres de ce morceau de chair".

 

 

coeur

Repost 0
Published by Céline - dans Science-fiction
commenter cet article

Accueil

Un-cadavre-dans-la-bibliotheque---Agatha-Christie.jpg

Bonjour et bienvenue

 

 

J'ai crée ce blog pour partager mes lectures, mes avis et aussi avoir les vôtres, alors n'hésitez pas à laisser parler votre plume.

 

 

Je vous souhaite à tous un agréable moment sur mon blog, et de bonnes lectures.

Lecture du moment

 

 

Conseil :      - Pour faciliter votre navigation, je vous conseille de passer par le menu : Mes lectures.

                     - Pour vous tenir informer des modifications importantes, inscrivez-vous à la Newsletter.

 

Contact :     - Pour me joindre, vous pouvez le faire par ce formulaire.

 

 

 21 840 visites

          60 167 pages vues

 

 

Post-it_pile-a-lire.png

  Mise à jour le 28/04/2013


Post-it_mes-emprunts.png

 

 

 


 

 

Post-It_News.png

- Suivre Univers des Livres sur Facebook